Urgent Inondations Abidjan : Comment Delmas, collaborateur de Soro a été tué ce matin

Mohamed Konaté dit Delmas tué dans les inondations d'Abidjan, ce mardi 19 juin 2018
Mohamed Konaté dit Delmas tué dans les inondations d'Abidjan, ce mardi 19 juin 2018

En voiture pour aller au travail, Mohamed Konaté, plus connu sous le sobriquet Delmas, collaborateur de Soro mort dans les inondations de ce mardi 19 juin 2018.

Un véritable coup du destin. Tôt ce matin, alors que de fortes pluies s’abattent sur Abidjan, Mohamed Konaté dit Delmas, fonctionnaire parlementaire, au cabinet du président de l’assemblée nationale Guillaume Soro décide de se rendre au bureau au Plateau.

A lire aussi. Photos – Pluies diluviennes à Abidjan : 10 morts en quelques heures

Poussé par l’appel du devoir, et sans doute par le destin, Delmas minimise les alertes. Des heures plus tard, des images circulent sur les réseaux sociaux. Ce sont celles de Delmas, que les sapeurs pompiers sortent de son véhicule entraîné par les eaux du boulevard principal jusqu’à la Riviera 3.

Mohamed Konaté, ici derrière Guillaume Soro
Mohamed Konaté, ici derrière Guillaume Soro

Dans un premier temps, sa famille espère qu’il est vivant, mais elle déchante rapidement, quand des RIP pleuvent sous des commentaires attristés. Pour ses amis et connaissances, c’est la désolation totale.

« Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly et son gouvernement se sont réunis en urgence et ont effectué une visite à des familles sinistrées à Attécoubé »

La mort de Delmas qui accompagnait souvent Guillaume Soro dans des missions à l’intérieur du pays, porte à quinze le nombre de personnes tuées aujourd’hui, par une subite montée des eaux de ruissellement (jusqu’à 1.5 mètres de haut), consécutive à de fortes averses entre minuit et 8h, ce mardi.

Delmas, collaborateur de Soro mort dans les inondations

Les autorités ont prévenu souvent timidement que de fortes pluies allaient survenir au cours de ce mois de juin, sans alerter suffisamment les populations, ni indiquer les zones à risques. Un plan Orsec existe en Côte d’Ivoire, mais le processus par lequel il doit être enclenché est sujet est une lourdeur administrative, elle-même liée à une faillite de certains acteurs intervenant dans ledit plan.

Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly et son gouvernement se sont réunis en urgence et ont effectué une visite à des familles sinistrées à Attécoubé. Ils se sont contentés de dresser le bilan de la journée, sans annoncer de mesures concrètes de prévention.

Emmanuel Gautier

Inondations mortelles à Abidjan : André Silver Konan accuse

Personnalités liées avec l’article