Niger : le général Tchiani refuse de recevoir un émissaire de Patrice Talon

Abdourahamane Tchiani
Abdourahamane Tchiani, Président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie du Niger © Crédit Photo DR

Détenteur d'un message spécial de la part de Patrice Talon, le ministre béninois des Mines n'a pas pu rencontrer le président de la transition nigérienne.

Le reste ferme dans la crise diplomatique qui l'oppose au . Le général Tchiani saisit chaque occasion pour exprimer son désaccord avec le président Patrice Talon.

Présent à Niamey pour une réunion initiée par la Chine, le ministre béninois des mines, Samou Seïdou Adambi, portait un message destiné au général Tchiani de la part de Talon. Cependant, il n'a pas pu le lui remettre.

De retour à Cotonou, le ministre a confié à la presse que le général Tchiani avait refusé de le recevoir, l'obligeant à revenir avec le message.

La rédaction vous conseille

Bien que Samou Seïdou Adambi n'ait pas pu rencontrer personnellement le président de la transition nigérienne, il a tout de même assisté à la réunion avec les responsables de Wapco () et la délégation nigérienne. Selon son compte-rendu, chaque partie doit accomplir certaines tâches pour faire avancer le projet Pipeline, qui est déjà en phase pratique avec le transport du pétrole nigérien via les eaux béninoises.

Pipeline Niger-Bénin : Le Bénin attend le Niger pour une coordination fluide

Le Bénin doit principalement se concentrer sur la coordination des activités de chargement et d'enlèvement des navires sur la plateforme de Sèmè-Podji. De son côté, le Niger doit faciliter « le passage transfrontalier terrestre du matériel, du personnel et des équipements pour le bon fonctionnement du Pipeline ». Le Bénin ayant déjà ouvert sa frontière terrestre, il appartient désormais au Niger de prendre les mesures nécessaires pour ouvrir la sienne.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

La dépouille de Bédié à Daoukro le 26 mai 2024

District des Savanes : la famille Gon réclame le corps de Bédié

Bangolo

Attaque à Bangolo : des individus encagoulés ouvrent le feu sur un convoi funèbre