« Ouattara est habitué au forcing, il s’en fout de ce que l’on appelle Constitution »

Alassane Ouattara est arrivé ce mercredi 25 septembre 2019, à Dimbokro, Chef-lieu de la Région du N’ZI, où il débute une visite d’Etat de 4 jours.

Le secrétaire juridique de la JFPI, Baudouin Yapo, s’est exprimé sur le 3ème mandat du Président Alassane Ouattara pour la présidentielle 2020.

« Monsieur Ouattara n’est pas éligible en 2020, à l’appui de la Constitution qu’il a lui-même établie. En droit, il y a des dispositions transitoires entre deux lois pour que l’on ne fasse pas d’amalgame.

L’article 183 précise que les règles de l’ancienne Constitution qui n’ont pas changé dans la nouvelle restent en vigueur. Aucune autre source de droit, doctrinale soit-elle, ne peut supplanter ce principe contenu dans la même Constitution, elle-même mère des sources de droit. Ainsi, ceux qui parlent ici de la non-rétroactivité de la loi doivent retourner à leurs cours, les plus élémentaires.

LIRE AUSSI: « Celui qui ruse avec le combat de Gbagbo trouvera malheur en chemin »

Mais je vous le dis, M. Ouattara est habitué au forcing. Il s’en fout de ce que l’on appelle Constitution. Dans tous les cas, en 2020, M. Alassane Ouattara et son RHDP doivent partir du pouvoir. Et c’est aux Ivoiriens de décider. 

Personnalités liées avec l’article