Parcs du mont Péko et de Taï: A quoi vont servir les 10 milliards de la Banque mondiale ?

La va injecter 10 milliards de francs CFA dans la gestion des parcs nationaux du Mont Péko et de Taï, selon un responsable de l’OIPR.

La Banque mondiale, à travers son programme d’investissement forestier (PIF) va injecter dans les mois à venir 10 milliards de francs CFA dans la gestion des parcs nationaux du Mont Péko et de Taï, a annoncé le chef de la cellule contrôle, planification et projet de l’ (OIPR), le commandant Diarrassouba Issa.

LIRE AUSSI: Côte d’Ivoire: ce qu’il faut retenir du Conseil des ministres du 12 juin 2019

«Ces 10 milliards pour Taï et Péko doivent être investis en cinq ans. Ce financement permettra de renforcer les capacités de surveillance de l’OIPR, car le gouvernement entend restaurer très rapidement le », a déclaré, vendredi, le commandant Diarrassouba Issa, lors de la première session 2019 du comité de gestion local tenue à .

Selon le directeur zone Ouest de l’OIPR, le lieutenant-colonel Zannou Moïse, ces fonds serviront à acquérir 30 véhicules et 32 motos, des tentes, des imperméables et des cameras-pièges pour le suivi de la faune.

LIRE AUSSI: Pétrole en Côte d’Ivoire: tout sur la production nationale en 2019

Ce financement, ajoutent les responsables de l’OIPR, sera beaucoup plus utile pour le parc national du Mont Péko qui ne bénéficiait auparavant d’aucun fonds alors qu’il est confronté à d’énormes difficultés depuis l’infiltration et le déguerpissement de paysans clandestins.

Un premier PIF d’un montant global de cinq milliards est déjà en cours dans le . Ce programme a permis, la sensibilisation sur la protection de l’environnement de 500 élèves issus de 15 écoles primaires de la .

Personnalités liées avec l’article