Perspectives économiques mondiales 2019: la crise ?

Selon la , les Perspectives économiques mondiales 2019 ne sont pas du tout bonne avec une baisse de croissance de 2,6%.s

Dans son dernier rapport semestriel intitulé Perspectives économiques mondiales 2019, la Banque mondiale a abaissé mardi 5 juin 2019 ses prévisions de pour l’année 2019 jusqu’à 2,6%. En revanche, sa projection de croissance pour la à 6,2% a été maintenue.

Incertitude politique à tous les niveaux

« L’incertitude politique accrue, qui comprend une nouvelle escalade des tensions commerciales entre de grandes économies, a été accompagnée par une décélération des investissements mondiaux et une perte de confiance », explique le rapport.

LIRE AUSSI: Le franc CFA a-t-il encore un avenir dans les pays de la CEMAC ?

La croissance du produit intérieur brut (PIB) mondial en 2019 a été abaissée à un taux « plus faible que prévu » de 2,6%, soit 0,3% de baisse par rapport aux estimations précédentes en janvier, précise le document, ajoutant que la croissance mondiale est prévue à 2,7% en 2020.

« Les perspectives économiques mondiales, à la fois à court terme et à long terme, sont confrontées à d’importants défis », a déclaré à la presse le président de la Banque mondiale, , lors d’une téléconférence tenue mardi matin, notant que les risques à la baisse comprennent l’édification de barrières commerciales, une accumulation des dettes gouvernementales, et un ralentissement plus marqué des économies majeures.

La croissance commerciale mondiale en 2019

La croissance commerciale mondiale en 2019, en particulier, a été révisée à la baisse d’un point entier de pourcentage à 2,6%, soit le taux le plus faible depuis la crise financière mondiale.

, directeur du département des perspectives de la Banque mondiale, a indiqué que l’actuelle prévision de 2,7% pour la croissance mondiale en 2020 pourrait se voir réduite à 1,7% si l’escalade des tensions commerciales se poursuivait.

LIRE AUSSI: JMST 2019: le tabac, 4e cause de décès en Côte d’Ivoire

Dans ce rapport, la Banque mondiale a maintenu sa projection de croissance pour la Chine à 6,2% en 2019, citant « une décélération du commerce mondial, la stabilité des prix des biens de consommation, ainsi que la capacité des autorités à calibrer les politiques monétaires et fiscales de façon à relever les défis extérieurs et faire face aux vents contraires ».

Personnalités liées avec l’article