Port-Bouët, les choses se compliquent pour Siandou Fofana : Le 3è homme se retire en faveur de Sylvestre Emmou

Sylvestre Emmou

Les élections municipales partielles à Port-Bouët du dimanche 16 décembre prochain s’annoncent âpres. Neuf candidats se bousculaient pour la succession de l’ancien maire, Hortense Aka Anghui. Mais vient de se retirer au profit de Sylvestre Emmou, le candidat du PDCI-RDA amenuisant ainsi les chances de .

Les choses se compliquent de plus en plus pour le ministre-candidat pro-RHDP unifié, Siandou Fofana. En effet, le candidat venu en troisième position aux résultats partiels vient de faire allégeance au candidat du PDCI-RDA, Dr Emmou Sylvestre. Maxime Edoukou Aka, fut le quatrième adjoint au maire de feue Hortense Aka Anghui dans la commune de Port-Bouët au mandat précédent.

A l’en croire, « j’ai conduit la liste Espoir aux élections municipales à Port-Bouët du 13 octobre 2018. Je fais partie des neuf candidats qui étaient en compétition aux élections du 13 octobre 2018 ». « Au sortir de ces élections, la CEI a pris l’engagement et la responsabilité d’annuler les résultats de ces élections quand bien même nous reconnaissons qu’il y a eu des soucis au cours de ces élections.

A lire aussi : Mamadou Touré : « Statistiquement et mathématiquement, Ezaley ne peut pas gagner à Grand-Bassam »

Il y a eu quand même un résultat qui est sorti de ces urnes », explique-t-il. Avant de détailler, « ces résultats ont donné Dr. Emmou vainqueur avec 54% des voix ». L’ex-collaborateur de feue Hortense Aka Anghui élude poursuit, « le conseil constitutionnel a entériné la décision de la CEI au vu des difficultés rencontrées au cours de ce scrutin et a demandé la reprise de ces élections le 16 décembre 2018 ». « En tant que candidat, selon les résultats que nous avons obtenus, je suis venu en troisième position au résultat partiel que chaque candidat devrait avoir à sa disposition », renchérit-il.

« Pour les élections prévues pour le 16 décembre, j’ai décidé, avec toute mon équipe, de faire allégeance à Dr Emmou », parce que, « premièrement, les résultats partiels dont nous disposons, il a gagné les élections. Deuxièmement, nous sommes des enfants de Port-Bouet ». « Nous estimons que quand votre village est agressé, il est important que vous vous mettiez ensemble pour faire face à l’agression », critique Maxime Edoukou Aka pour faire face à l’agression ».

« Si nous reprenons les élections, le candidat Siandou Fofana du Rhdp sera battu mille fois »

« Troisièmement, nous avons tous travaillé avec Mme Aka Anghui, qui est la maman de tous à Port-Bouet. Bien qu’elle soit du PDCI, elle a travaillé ici avec tous les partis politiques. Je suis adjoint au maire de la commune de Port-Bouet, au cours du mandat précédent », conclu-t-il.

Précisons que Maxime Edoukou Aka laissait entendre le mardi 16 octobre 2018 à l’occasion d’une conférence de presse, « si nous devons reprendre les élections, nous allons nous mettre avec le candidat PDCI pour défendre notre village». « Si nous reprenons les élections, le candidat Siandou Fofana du RHDP sera battu mille fois», prédisait-il. Ce jour-là, il faisait remarquer que quatre autres candidats seront tous derrière le Dr Emmou pour défendre leur commune.

Karina Fofana

Port-Bouët : Les transporteurs RHDP apportent leur soutien à Siandou Fofana

Personnalités liées avec l’article