PPA-CI : Laurent Gbagbo, « péché d’orgueil » (Ferro Bally)

Les élections locales du 2 septembre et du 2 décembre 2023 ont été un désastre pour le Parti des peuples africains – Côte d'Ivoire (PPA-CI) de Laurent Gbagbo.

Le parti de a été sèchement battu, occupant même la dernière place sur sept listes à Gohitafla.

Cette débâcle est la confirmation d'une tendance lourde: le est en perte de vitesse. Depuis son retour définitif en Côte d'Ivoire en 2021, le parti a connu une série de revers, dont la défaite aux élections présidentielles de 2020 et l'échec de son alliance avec le PDCI-RDA.

Les raisons de cette situation sont multiples. La vieille garde du parti paraît dépassée, le seul nom Gbagbo ne fait presque plus recette et la stratégie adoptée, sur le modèle du disque rayé, ne fait plus rêver.

Pour rebondir, le PPA-CI a besoin de changer radicalement de logiciel et de tactique. Il doit rajeunir ses cadres, renouveler son discours et adopter une stratégie plus offensive.

LIRE AUSSI: Résultats concours Fonction publique 2023 CI sur « étude de dossiers » disponibles : liste admis

Mais ce changement ne sera pas facile. Laurent Gbagbo, qui a encore une forte aura auprès de ses partisans, devra faire preuve de pragmatisme et accepter de déléguer le pouvoir.

Il devra également surmonter ses rancunes personnelles et parvenir à un rapprochement avec les autres partis de l'opposition.

Si le PPA-CI ne s'engage pas dans une véritable transformation, il risque de disparaître de la scène politique ivoirienne.

LIRE AUSSI: 4e partie des résultats concours Fonction publique 2023 CI disponibles ce jeudi: liste des admis

La solution: une alliance de la Gauche

La solution pour le PPA-CI est de s'allier avec les autres partis de la Gauche ivoirienne. Cette alliance permettrait de rassembler les forces de l'opposition et de présenter un front uni face au RHDP.

Cependant, une telle alliance serait difficile à concrétiser. Les partis de la Gauche sont divisés et animés par des intérêts divergents.

LIRE AUSSI: Résultats concours Fonction publique 2023 des 30 septembre et 1er octobre disponibles ce mardi: liste des admis

Laurent Gbagbo, qui a une longue expérience de la politique, est la personne la mieux placée pour parvenir à un rapprochement entre les partis de la Gauche. Il devra faire preuve de patience et de diplomatie pour surmonter les obstacles.

Si Laurent Gbagbo réussit à unir la Gauche, il aura une chance de remporter la présidentielle de 2025.

Written by Christian Binaté

PPA-CI : la traversée du désert se poursuit (Ferro Bally)

L’amour ambigu de Venance Konan pour Gbagbo : « j’ai beaucoup d’affection pour lui »