Président 2025 : Gbagbo s’engage « à faire un seul mandat où tout sera bouclé »

Laurent Gbagbo lors d'un meeting, le 6 avril 2024 à Agboville
Laurent Gbagbo lors d'un meeting, le 6 avril 2024 à Agboville © Crédit Photo Service Communication PPA-CI

Laurent Gbagbo a été investi le 10 mai 2024 à Abidjan par son parti comme candidat à l'élection présidentielle prévue fin 2025.

« J'accepte d'être votre candidat », pour la présidentielle prévue en octobre 2025, a annoncé Laurent Gbagbo lors d'une cérémonie de sa formation, le Parti des peuples africains – Côte d'Ivoire ().

Dans son discours de plus d'une heure prononcé en fin de journée devant un millier de partisans réunis à l'hôtel Ivoire d'Abidjan, M. Gbagbo, 78 ans, s'est engagé « à faire un seul mandat (…) mais un mandat où tout sera bouclé ».

Acquitté par la justice internationale de crimes contre l'humanité lors de la sanglante crise post-électorale de 2010-2011, il avait été condamné en 2018 dans son pays à 20 ans de prison pour des faits liés à cette crise.

Gracié en 2022, un an après son retour, par l'actuel président Alassane Ouattara, il n'a cependant pas été amnistié ce qui l'empêche d'être réinscrit sur les listes électorales.

Laurent Gbagbo investi candidat du PPA-CI à la présidentielle ivoirienne de 2025 le 10 mai 2024
investi candidat du PPA-CI à la présidentielle ivoirienne de 2025 le 10 mai 2024 © Crédit Photo SerCom PPA-CI

Vendredi, M. Gbagbo a esquissé un début de programme politique, annonçant notamment des mesures pour mettre fin à la corruption, rendre la justice plus indépendante, désendetter le pays, créer un meilleur système de santé.

La rédaction vous conseille

« Notre pays a connu beaucoup de problèmes, de luttes, de guerres, mais nous ne connaissons pas la vérité sur tous ces conflits-là », a-t-il par ailleurs affirmé.

Après avoir été divisée en deux par une rébellion dans les années 2000, la Côte d'Ivoire a connu une crise post-électorale en 2010-2011, quand s'affrontaient les partisans de Laurent Gbagbo et ceux de l'actuel président Alassane Ouattara. Environ 3.000 personnes sont mortes.

Laurent Gbagbo au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour son investiture
Laurent Gbagbo au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour son investiture © Crédit Photo SerCom PPA-CI

« Il faut réconcilier les Ivoiriens », a-t-il affirmé, insistant sur la nécessité de « trouver les responsables ».

Le poids politique du PPA-CI actuel reste difficile à estimer en Côte d'Ivoire.

En septembre 2023, lors des élections municipales et régionales, il n'avait réussi à remporter qu'une poignée de communes.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Laurent Gbagbo au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour son investiture

Présidentielle de 2025 : voici les 10 engagements de Gbagbo pour un mandat unique

Laurent Gbagbo lors d'un meeting, le 6 avril 2024 à Agboville © Crédit Photo Service Communication PPA-CI

Femmes tuées à Abobo : Gbagbo en colère veut justice, « il faut qu’on trouve qui les a tués »