Présidentielle 2025 : la nationalité française de Tidjane Thiam pose-t-elle problème ? les révélations d’Africa intelligence

Tidjane Thiam aux obsèques de Bédié à Daoukro le 26 mai 2024
Tidjane Thiam aux obsèques de Bédié à Daoukro le 26 mai 2024 © Crédit Photo DR

La candidature de Tidjane Thiam à la présidentielle ivoirienne de 2025 est sujette à une vive controverse en raison de sa double nationalité ivoirienne et française.

La Constitution ivoirienne de 2016 stipule en effet que tout candidat à l'élection présidentielle « doit être exclusivement de nationalité ivoirienne, né de père ou de mère ivoiriens d'origine » (article 35, alinéa 3).

Cette disposition constitutionnelle exclut donc les candidats binationaux, à moins qu'ils ne renoncent à leur seconde nationalité. C'est le cas de Billon, potentiel candidat en 2025, qui a entamé une procédure de renonciation à sa nationalité française a révélé ce 30 mai 2024 Africa intelligence.

La rédaction vous conseille

Tidjane Thiam, quant à lui, n'a pas encore fait de déclaration publique sur ses intentions. Le président du PDCI se trouve donc face à un choix important : renoncer à sa nationalité française et poursuivre ses ambitions présidentielles, ou se retirer de la course et renoncer à un rôle potentiel dans l'avenir politique de la Côte d'Ivoire.

La décision de Tidjane Thiam sera scrutée de près par l'ensemble de la classe politique ivoirienne et aura sans aucun doute un impact significatif sur la dynamique de la course à la présidentielle.

Les derniers article sur YECLO

Written by Christian Binaté

Homme pendu

Drame à Bassam : Un chef d’entreprise retrouvé pendu à son domicile

L'Aéroport International Félix Houphouët-Boigny d'Abidjan

Lutte contre le changement climatique : l’Aéroport d’Abidjan s’impose comme un champion africain