Guinée-Bissau : recomptage des voix à 2 jours de l’investiture d’Umaro Sissoco Embalo

En Guinée-Bissau, le recomptage des voix a été ordonné par la Cour suprême à la CNE ce 26 février 2020, cela à 2 jours de l’investiture d’Umaro Sissoco.

La CNE (Commission Nationale Électorale) avait confirmé la victoire du candidat Umaro Sissoco Embalo, avec 53,55 % au second tour de la présidentielle et affirmé avoir épuisé son autorité en matière de processus électoral.

Une victoire que son rival du Parti Africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), Domingos Simoes Pereira, crédité de 46,45%, la formation qui domine la vie politique de cette ancienne colonie portugaise depuis son indépendance en 1974, avait contestée.

Le PAIGC et Domingos Simoes Pereira ont dénoncé des fraudes et réclamé qu’on recompte tous les votes. La Cour suprême, saisie par le PAIGC, a rendu des arrêts qui réclament la vérification des procès-verbaux.

LIRE AUSSI : Affaire Elie Hallassou contre Maola : La Cour suprême a-t-elle bien dit le droit ?

Toutefois, l’investiture d’Umaro Sissoco Embalo reste toujours maintenue pour jeudi 27 février 2020.

LIRE AUSSI : Présidentielle au Malawi : la Cour constitutionnelle annule les résultats du mai 2019

L’élection présidentielle 2019 en Guinée-Bissau a eu lieu les 24 novembre et 29 décembre 2019, afin d’élire le président de la République pour un mandat de cinq ans.

Les articles de l’actualité ivoirienne sur Yeclo.com :

Personnalités liées avec l’article