Pro-Soro agressé : voici les chefs d’inculpation contre « le loubard » agresseur, ce qu’il risque

Ibra, activiste pro-Soro, a été victime d’une agression le 26 février 2020. Voici les chefs d’inculpation contre le loubard agresseur.

Voici les chefs d’inculpation sur le loubard aux ordres qui a agressé Ibra.
Avec un dossier comme ça, je ne sais pas comment il va s’en sortir.

1 -/ Travail dissimulé
2 -/ Coups et blessure volontaires dans l’intention de donner la mort
3 -/ Utilisation sans carte professionnelle du brassard de sécurité
4 -/ Organisation de bandes armées sans statut légal pour semer le trouble à un événement international.
Quand on t’envoie il faut savoir t’envoyer.

LIRE AUSSI: Nathalie Yamb sur BBC : « la France doit cesser de maintenir ses marionnettes au pouvoir en Afrique »

Selon Touré Moussa, le directeur de la communication de Guillaume Soro, l’agresseur principal, celui qui a porté le coup potentiellement mortel, a été arrêté par la police française. « Il est en garde–à–vue au commissariat du 15ème arrondissement de Paris. Il se nomme Touré Issiaka, né le 28/12/1980 à Kouto. Il déclare être un sans-papier, demandeur d’asile politique en France et affirme aux policiers qu’il a été recruté par le ministre Adjoumani Kobenan pour sa sécurité. Il dit que leur chef est un loubard appointé par le RHDP ( Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix, Ndlr), qui se fait appeler Tchang le Dozo et se nommerait Adama Diabagaté ».

LIRE AUSSI: Enlèvement de 2 garçons à Bouna : l’ado arrêté voulait les sacrifier

Personnalités liées avec l’article