Profanation de la tombe de DJ Arafat: Diana Blé libérée

Condamnée pour avoir profané la tombe de , (ou Diane Blé) a été libérée ce 30 octobre 2019 par le tribunal d’Abidjan après un mois de prison.

L’étudiante Diana Blé, accusée d’avoir profané la tombe de Dj Arafat le 31 août 2019 au cimetière de Williamsville d’Abidjan a été libérée ce mercredi 30 octobre 2019.

Diana Blé était devenue tristement célèbre dans l’affaire de la « profanation de la tombe de DJ Arafat » le samedi 31 août 2019. C’est suite à une publication sur les réseaux sociaux qu’elle s’est retrouvée derrière les barreaux.

Citée dans cette affaire de profanation, Diana Blé dit s’être rendue volontairement dans les locaux de la police judiciaire en compagnie de son père pour expliquer sa version des faits.

LIRE AUSSI: Malnutrition en Côte d’Ivoire: Voici les zones où on meurt à petit feu

En vain. Elle avait été condamnée le vendredi 20 septembre 2019 à 12 mois de prison par la justice ivoirienne et déférée à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Personnalités liées avec l’article