Recensement biométrique des fonctionnaires: Ouattara met fin aux agents fictifs, les nouvelles mesures

Anne Ouloto lors du lancement du recensement biométrique des fonctionnaires ivoiriens le 28 mai 2024
Anne Ouloto lors du lancement du recensement biométrique des fonctionnaires ivoiriens le 28 mai 2024 © Crédit Photo SerCom Ministère Fonction publique

L'État ivoirien a lancé mardi 28 mai à Abidjan le projet de recensement biométrique des fonctionnaires et agents de l'État.

Cette initiative, saluée par la ministre d'État, ministre de la Fonction publique, Anne Ouloto, comme une « innovation majeure » dans le processus de modernisation de l'administration publique, vise à connaître le nombre exact d'agents et à mettre fin aux fonctionnaires fictifs.

Selon Mme Ouloto, ce recensement biométrique permettra de « maîtriser la masse salariale » et de répondre à « l'impératif d'un contrôle plus rigoureux des effectifs civils de l'État ». Il s'agit également de corriger les insuffisances du contrôle de présence électronique pratiqué depuis 2016.

La rédaction vous conseille

La phase de généralisation du processus débutera le 24 juin 2024 et s'achèvera le 25 octobre suivant. Durant cette période, des centres d'enrôlement seront ouverts sur l'ensemble du territoire national pour recenser tous les fonctionnaires et agents de l'État.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Anne Ouloto lors du lancement du recensement biométrique des fonctionnaires ivoiriens le 28 mai 2024

Recensement biométrique des fonctionnaires ivoiriens : où et comment se faire enrôler ?

Accident tragique sur la route Diabo le 28 mai 2024

Grave accident de la route à Bouaké : un car fait une sortie de route et fait 3 morts et 73 blessés