Revue de la presse tunisienne du 1er juin 2019

Voici les principales informations diffusées par des médias et journaux tunisiens ce samedi et la revue de la presse tunisienne du 1er juin 2019.

REALITES: L’Egypte défend ses pommes de terres importées en Tunisie !

Le scandale de l’importation des pommes de terre égyptiennes, périmées et d’une qualité douteuse selon l’UTAP (Union Tunisienne d’Agriculture et de la Pêche), continue de faire couler de l’encre. Le bureau de la représentation commerciale relevant de l’ambassade d’Egypte en Tunisie a formellement démenti les informations qui tournent autour des pommes de terre égyptiennes, importées par la Tunisie.

LIRE AUSSI: Composition CEI: le PDCI et l’EDS se font prier

L’importation, lit-on dans un communiqué relayé par l’agence TAP, a été effectuée suite à des procédures de contrôle au niveau de de la collecte des produits et de l’acheminement. La représentation égyptienne a assuré, dans ce même contexte, que le directeur général de l’office tunisien du commerce, Elyes Ben Ammar, avait lui-même visité la société exportatrice en vue d’effectuer un contrôle technique.


TUNISIE NUMERIQUE: Mahdia : Les eaux de la SONEDE sont infectées

Le responsable de l’hygiène à la direction régionale de la santé de Mahdia, Lotfi Alaya a déclaré que les eaux distribuées par la SONEDE ne sont pas conformes aux normes, notamment, en rapport avec la présence de micro-organismes comme les bactéries et virus.

LIRE AUSSI: Malawi: Uhuru Kenyatta félicite Peter Mutharika pour sa réélection

Le responsable a assuré que les prélèvements effectués au niveau de trois réservoirs de la SONEDE, à la Chebba, Souassi et dans la zone de Chiba à Mahdia ont montré une pullulation anormalement élevée en micro-organismes des eaux de boisson. Il a expliqué cet état de faits, par l’absence de traitement et de maintenance de ces réservoirs depuis des années.

WEB MANAGERCENTER: Banque Centrale de Tunisie : Maintien du taux d’intérêt directeur

Le Conseil d’Administration a tenu sa réunion périodique et a passé en revue les points inscrits à son ordre du jour. Il a analysé les évolutions récentes sur le plan économique, monétaire et financier, notamment les résultats récemment publiés se rapportant à la croissance économique dont le taux a atteint 1,1%, en glissement annuel, au premier trimestre de 2019 contre 2,7% au cours de le même période de l’année précédente et ce, en relation, principalement, avec la baisse de la valeur ajoutée dans les secteurs agricole et industriel contre une consolidation de l’activité des services notamment, le tourisme.

LIRE AUSSI: CAN 2019 : voici la liste des 23 joueurs béninois

D’autre part, le Conseil a souligné la baisse du taux d’inflation au niveau de 6,9%, en glissement annuel, au cours du mois d’avril 2019 contre 7,1% le mois précédent, suite notamment à la baisse du rythme d’accroissement des prix des produits alimentaires (6,6% contre 7,5%).

DIRECT INFO: L’ANCSEP met en garde contre l’achat des jouets vendus sur les circuits informels

L’agence nationale de contrôle sanitaire et environnemental des produits ( ANCSEP) relevant du ministère de la santé, a mis en garde contre l’achat des jouets exposés à la vente sur les circuits informels, précisant qu’à l’approche de l’aid El fitr, ces jouets connaissent une grande affluence de la part des acheteurs.

LIRE AUSSI: CAN 2019 : la liste des Eléphants de Côte d’Ivoire sans Gervinho

Dans un communiqué, l’ANCSEP a indiqué que les jouets vendus dans des commerces informels, notamment les pistolets à feu et à bille, les pétards et les pointeurs laser, peuvent causer de graves accidents et des dégâts importants aux enfants. L’agence a appelé les parents à acheter les jouets dans les points de vente formels pour préserver la sécurité des enfants.


MOSAIQUE FM: Des imams et des prêcheurs pour les Tunisiens à l’étranger

A l’occasion de la célébration de « Laylat al-Qadr » (la nuit du destin), le ministère des Affaires religieuses a envoyé des cadres religieux, entre prédicateurs et Imams, pour animer cet événement et celui de l’Aïd El-Fitr à l’étranger, à savoir en Allemagne (Munich et Hambourg), en France (Marseille, Paris et Nice) et en Italie (Gênes et Palerme).

LIRE AUSSI: Pourquoi l’évacuation sanitaire de Djibril Bassolé tarde

Cette initiative a été lancée à la demande des « Musulmans d’Allemagne », la structure officielle représentant la communauté musulmane en Allemagne, a indiqué, vendredi, un communiqué du ministère. L’action s’inscrit dans le cadre de la prise en charge de la communauté tunisienne à l’étranger, un moyen d’être à l’écoute de ses préoccupations et de répondre à leurs interrogations sur l’Islam dans le souci d’éviter l’influence de la pensée extrémiste sur les jeunes.

Personnalités liées avec l’article