Revue de presse ivoirienne du 20 juin 2024 : quand Ouattara mélange les plans de l’opposition

Alassane Ouattara lors du 1er Sommet sur la paix en Ukraine le 16 juin 2024
Alassane Ouattara lors du 1er Sommet sur la paix en Ukraine le 16 juin 2024 © Crédit photo Sercom Présidence ivoirienne

Revue de presse ivoirienne du 20 juin 2024 : L'actualité politique et divers autres sujet sont à l'affiche des journaux ce jeudi.

« Paris/ conclave de l'internationale démocrate centriste de (IDC): Anne Désirée Oulotto vend l'expertise de la gouvernance du », titre l'Essor ivoirien ajoutant que le leadership du président Ouattara est partagé aux centristes.

L'Essor ivoirien est rejoint par Le Sursaut qui renchérit avec « politique /conférence de Paris IDC 2024 sur la démocratie en Afrique: le RHDP rayonne parmi les centristes à Paris ! ». Et précise que la ministre de la fonction publique et de la modernisation, Anne Désirée Oulotto met en avant l'expertise de la gouvernance de Ouattara, qualifiant le RHDP d'exemple de réussite en Afrique.

Le journal nous informe également sur les 20 causes d'inondations à Abidjan et révèle les zones à risque.

L'Expression rapporte que le président Ouattara a accepté les excuses publiques de 338 indisciplinés.

Concernant les présidentielles de 2025, le journal cite la présidente du Sénat, Kandia Camara, lors de la clôture de la première session ordinaire de l'institution à Yamoussoukro, qui appelle les acteurs politiques à « cultiver le bon ton » pour que cette élection soit un véritable moment de célébration de la démocratie.

L'@venir, quant à lui, publie la satisfaction du président suite au succès des programmes en faveur des jeunes, soulignant que « une nouvelle ère a commencé avec une jeunesse au travail ».  Le journal mentionne également que 15 jeunes Ivoiriens sont en mission de formation aux États-Unis dans le cadre de l'entrepreneuriat, la gestion des affaires et le leadership.

En ce qui concerne l'après discours du président de la République sur l'Etat de la nation, Le Patriote titre, « les ivoiriens fiers d'un président bâtisseur », notant que le président a dressé un bilan robuste et inattaquable d'une Côte d'Ivoire qui avance.

Pour sa part, Le Rassemblement indique que l'opposition pique une crise et étale sa naïveté. Tous leurs petits calculs sont dans l'eau.

Idem pour Le Mandat qui titre, « Ouattara mélange tous les plans de l'opposition. Le POA-CI et le PDCI aux abois ».

Le Jour Plus analyse les positionnements régionaux et explique comment un cacique du PDCI pousse Tidiane Thiam à la perdition, précisant que le PDCI n'a pas l'intention de s'allier au RHDP.

De son côté, Génération Nouvelle, critique le discours du président sur l'Etat de la nation affirmant que « Ouattara se perds dans ses propres chiffres lors de son discours à la nations ». Il révèle que courtisé depuis plusieurs mois par le parti au pouvoir, le président du PDCI, Tidiane Thiam dit non à une alliance avec le président Alassane Ouattara.

«  Discours du chef de l'Etat devant le congrès : les non-dits du message de Ouattara », titre Le Nouveau Réveil.

Dernière Heure Monde rapporte les propos du porte-parole du PDCI en ces termes, « Bredoumy Soumaïla, le RDR n'a plus rien à proposer aux ivoiriens ».

La rédaction vous conseille

Le journal mentionne que le RDR n'a plus rien à proposer aux Ivoiriens et dénonce la fin des attestations villageoises et la possible crise au sein de la CEI.

L'Heritage quant à lui, publie les propos du porte parole « attaque contre le président du PDCI: Bredoumi casse la baraque et menace. Notre ambition est de reconquérir le pouvoir en 2025 ». Il appelle les militants du PDCI à se mobiliser pour le meeting de Soubré ».

«  Le PDCI accable le pouvoir RHDP », titre L'inter, affirmant que le  pays compte autant de pauvre en 2024 qu'en 2011.

Notre Voie lui rapporte que le PDCI dénonce des intimidations en vue de leur meeting prévu samedi à Soubré.

La Voie Originale rapporte les propos de Damana Pickass aux populations de l'Indénié-Djuablin  concernant les élections de  2025: « Gbagbo est le candidat de la Côte d'Ivoire libre ». Idem à Taabo, les populations apportent leur soutien à l'ex-président Laurent Gbagbo pour sa candidature en 2025.

L'Intelligent d'Abidjan informe sur la digitalisation des procédures administratives, avec des plateformes numériques remises à des ministres.

Pour sa part, Soir Info, relate un braquage à Port-Bouët où des bandits armés ont emporté 50 millions d'une entreprise.

Le Quotidien d'Abidjan, lui, publie une interview exclusive avec un magistrat qui fait de graves révélations sur les prisons ivoiriennes, soulignant que la justice ivoirienne est en crise.

Le Matin dévoile tout sur le nouveau roi des Baoulé, Nanan N'Goran Koffi II.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Camp pénal Liberté 6

Sénégal : une enquête ouverte après la mutinerie au Camp pénal Liberté 6

Prostitution à Marcory

4 jeunes nigérianes victimes de proxénétisme à Bonoua