Sécurité routière en Côte d’Ivoire : les fêtes de fin d’année, une période à risque

Selon le ministère des Transports, les périodes des fêtes de fin d’année concentrent environ 20% des accidents, 20% des blessés et 19% des tués sur l’année.

Ce constat est inquiétant, d’autant plus que les accidents de la route sont la première cause de mortalité des jeunes en Côte d’Ivoire.

Les causes de ces accidents sont multiples, mais elles sont majoritairement imputables à l’homme. En effet, 90% des accidents de la circulation sont dus à des facteurs humains, tels que la vitesse excessive, l’alcool au volant, la distraction au volant, le non-respect du code de la route, etc.

Pour réduire le nombre d’accidents de la route pendant les fêtes de fin d’année, le gouvernement ivoirien a mis en place un certain nombre de mesures.

Ces mesures commencent à porter leurs fruits, puisque le nombre de tués sur les routes ivoiriennes a baissé de 35% en 2022.

LIRE AUSSI : PDCI : Yacé cédera-t-il la place à Thiam ?

Cependant, il reste encore beaucoup à faire pour améliorer la sécurité routière en Côte d’Ivoire. Les pouvoirs publics doivent poursuivre leurs efforts de sensibilisation et de répression, et les usagers de la route doivent adopter un comportement plus responsable.

En suivant ces conseils, vous contribuerez à réduire le risque d’accident et à passer des fêtes de fin d’année en toute sécurité.

Written by Christian Binaté

Marcory Aliodan : la Police et la gendarmerie empêchent des affrontements entre jeunes ce mercredi

Santé : le gouvernement ivoirien durcit le ton, 1022 structures sanitaires privées fermées pour illégalité