Sénégal : Bassirou Diomaye Faye a choisi entre la Cédéao et l’AES

Bassirou Diomaye Faye au Palais présidentiel du Sénégal, le jeudi 28 mars 2024.
Bassirou Diomaye Faye au Palais présidentiel du Sénégal, le jeudi 28 mars 2024. © Crédit photo Présidence de la du Sénégal

Le Sénégal n'intégrera pas l'Alliance des États du Sahel (AES). Selon le président Bassirou Diomaye Faye, il est essentiel de se concentrer sur la réforme de la CEDEAO afin de promouvoir une intégration régionale réussie au bénéfice des populations.

Bassirou Diomaye Faye a précisé la position du Sénégal concernant l'avenir de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). Lors de sa visite au Mali pour rencontrer le président Assimi Goita, le successeur de Macky Sall a exprimé sa conviction qu'une réforme de la favoriserait les peuples ouest-africains et permettrait de relever les défis actuels. Cette perspective justifie sa décision de ne pas adhérer à l'AES.

« Le Sénégal ne rejoint pas l'Alliance des États du Sahel (AES) dans l'immédiat. Cette décision découle de notre volonté de prioriser une réforme et une réconciliation au sein de la CEDEAO », a déclaré Bassirou Diomaye Faye.

La rédaction vous conseille

« Je garde espoir de voir la CEDEAO se redéfinir sur de nouvelles bases qui nous éviteront de revivre les crises actuelles », a ajouté le président sénégalais. Le Sénégal a ainsi clarifié sa politique sous-régionale, mettant en avant la nécessité d'une réforme profonde pour restaurer la réputation de la CEDEAO.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Kevin Aka

Charles Blé Goudé

Obsèques de Bédié – Charles Blé Goudé : « le président Bédié a rassemblé au-delà de son parti politique »

Pierre Dimba

Agression mortelle d’un agent de santé à Sinfra : Le ministre Pierre Dimba réagit