Siandou Fofana : « Je suis et demeure bédiéiste »

Siandou Fofana

Le ministre , candidat du RHDP aux élections municipales à , a rencontré, le samedi 8 septembre 2018, des membres de la communauté baoulé résidant dans la commune. La rencontre a eu lieu dans la salle de mariage de l’hôtel communal de .

Ce moment a été l’occasion pour le ministre du Tourisme et des Loisirs de faire des révélations sur la dernière rencontre des membres du gouvernement proches du PDCI-RDA avec le président du parti, . Ce, pour répondre à certaines rumeurs véhiculées dans la cité. « Par ces temps qui tanguent, il y a des bruits qui courent annonçant que nous sommes dans la transhumance politique.

Beaucoup disent que nous sommes guidés par la recherche du profit et du gain au point de vendre notre âme. Permettez-moi de vous dire que le Président Bédié a reçu tous les Ministres PDCI du gouvernement. Il n’a jamais été question de démission », a-t-il affirmé. Et de poursuivre : « Il y a deux écoles qui s’affrontent au PDCI. Une qui dit qu’il faut aller à la conquête du pouvoir d’Etat en mettant une nouvelle plate-forme en place. Laquelle plate-forme doit aller rechercher de nouvelles alliances.

A lire aussi : « 100 maisons aux déguerpis » : Une poudre de perlimpinpin de Siandou Fofana ?

Une autre, celle dont je me reconnais, et qui dit que les présidents Bédié et sont les enfants d’. Qui nous a enseignés que quand on ne fait pas l’économie de la guerre en s’adonnant au dialogue, on vivra la guerre pour longtemps. Il faut utiliser le dialogue pour régler tous nos conflits et tous nos différends ». Pour Fofana Siandou, la cohésion au sein de la grande famille des houphouetistes doit être privilégiée et que le linge se lave en famille.

« Que les enfants d’Houphouët-Boigny taisent leurs différends, s’asseyent au tour d’une même table pour voir comment ils peuvent trouver des solutions. Bédié et Ouattara vont finir par s’asseoir ensemble », a-t-il indiqué. Et de rassurer ses hôtes. « Quant à moi, je suis bel et bien un bédéiste confirmé. Beaucoup de gens viendront vous chanter les chants des sirènes et quand la saison des sirènes passera, ils passeront aussi. Laissez-les s’en aller avec leur temps pour que les hirondelles arrivent pour annoncer le printemps ».

S’agissant de sa candidature pour les élections municipales à Port-Bouët, Fofana Siandou, a invité la communauté baoulé avec à sa tête les têtes couronnées à le soutenir. Car pour lui, ce que ses hôtes doivent pouvoir retenir, c’est que le développement est dépourvu de coloration politique et ethnique. Or son ambition, selon lui, est de booster le développement de la cité balnéaire en suivant les traces de feue , ex-maire de Port-Bouët.

Elvire Ahonon

Siandou Fofana (ministre PDCI) : « Il n’est point question pour le président Ouattara de se représenter »

Personnalités liées avec l’article