Simon Soro – La face cachée de la tentative d’enlèvement du frère de Guillaume Soro

Des hommes armés ont fait irruption chez , le petit frère de , ancien président de l’Assemblé nationale.

Visite du chez Simon Soro, le petit frère et la photocopie de Guillaume Soro. 
Au-delà des émotions que cela a pu susciter dans la famille Soroiste et auprès des populations, je pense que c’est un message très clair que l’on voulait faire passer à Guillaume Soro.

Et le message est le suivant. « On sait où ton frère habite. On sait également ce qu’il représente pour toi. En cas de cas, on sait où le prendre. Reste donc tranquille. Sinon ton frère en pâtira comme le frère de en Octobre 2002 lorsqu’il a rejoint la rébellion. »

A LIRE AUSSI : « Esclave sexuelle » en Libye, Mariam, jeune ivoirienne de 16 ans raconte son calvaire

Mais savent-ils au moins que Simon Soro est un citoyen américain ? Savent-ils qu’il est en ce moment surveillé comme du lait sur le feu par l’ambassade américaine ?
Savent-ils qu’en cas de disparition de Simon Soro, ce sont les américains eux mêmes, avec leurs services secrets, qui vont se charger de sa recherche avec toutes les conséquences diplomatiques que cela peut induire ?

Je suis convaincu que le démenti de la police sur le passage du CCDO chez Simon Soro n’est pas fortuit. Elle a sûrement eu l’information sur la nationalité de ce dernier. 
A moins que ce soit des éléments extrêmement zélés qui aient joué à ce jeu pour faire plaisir à certains de leurs gourous.

A LIRE AUSSI : Guillaume Soro: l’APF a mis le pouvoir « à la disposition de ceux dont le projet est désormais de m’anéantir, me broyer »

J’ai eu Simon Soro au téléphone et il se porte très bien. Il est même très serein face à la situation. Je rappelle que Simon Soro est un homme sans histoire.  Il n’a pas de problème avec quelqu’un, pour parler comme les ivoiriens. Il ne fait aucune déclaration politique qui puisse amener les uns et les autres à lui créer des problèmes. 

Il ne se contente que d’apporter la joie dans le coeur des malades de la cataracte et de l’hernie au nom de son aîné Guillaume Soro. Il ne se contente que de gérer son ONG humanitaire appelée La vie.  Qu’on le laisse en paix.

Que Dieu nous protège.