Simone Gbagbo et Henriette Bédié annoncent leur présence ensemble sur le terrain politique

Simone Gbagbo et Henriette Bédié ont annoncé le mercredi 19 février 2020 participer à des rassemblements pour ensemble dans les prochains jours.

« Nous serons heureuses (tous deux) de pouvoir participer à des activités, des rassemblements pour inciter les Ivoiriens à se retrouver, à communier de nouveau, ensemble, à passer un pacte autour de la Nation », a dit Simone Gbagbo, après un échange de près de 45 minutes, de 17h16 à 18h00 (GMT). 

Pour Mme Simone Gbagbo, vice-présidente du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti fondé par M. Laurent Gbagbo, « il était bon » qu’elles se rencontrent pour « parler de la Côte d’Ivoire, de la réconciliation, de l’amitié et de la fraternité ».  

LIRE AUSSI: Copier le lienPourquoi Ouattara doit faciliter le retour de Gbagbo et Blé Goudé avant la présidentielle

De son côté Mme Bédié, l’épouse de Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), ex-allié au pouvoir, a dit être « très heureuse de rencontrer (sa) petite sœur » après une cérémonie d’inauguration d’une stature de Nelson Mandela au Plateau, le Centre des Affaires d’Abidjan le 03 février dernier. 

LIRE AUSSI: Affaire un pro-Soro appelle à chasser Ouattara par les armes : ce que le gouvernement s’apprête à faire

« C’était un déclic et il fallait qu’on se rencontre », a laissé entendre Henriette Bédié. Cette rencontre intervient par ailleurs après un tête-à-tête, à Bruxelles, entre l’ex-président Laurent Gbagbo et le chef du Pdci, Henri Konan Bédié, parti lui apporter son soutien face à la Cour pénale internationale (CPI).

Personnalités liées avec l’article