Ousmane Sonko ordonne la suspension des travaux sur le domaine maritime au Sénégal

Le premier ministre du Sénégal, Ousmane Sonko
Le premier ministre du Sénégal, Ousmane Sonko © Crédit Photo DR

Suspension des travaux sur le domaine maritime au Sénégal. Ousmane Sonko a pris une décision ferme en publiant un arrêté ce mardi 14 mai 2024.

Ordonnant à la Direction de la surveillance et du contrôle de l'occupation du sol (DSCOS) de suspendre toutes les constructions et autres travaux sur les anciennes dépendances du Domaine Public Maritime (DPM) dans la région de Dakar, pour une durée de deux mois à partir du 13 mai 2024.

Cette mesure intervient suite à la mise en place d'une commission spéciale chargée du contrôle et de la vérification des titres et occupations sur les anciennes et nouvelles dépendances du DPM de Dakar.

Placée sous l'égide de la primature, cette commission aura pour mission de clarifier la légalité et la conformité des titres délivrés et des occupations effectuées dans les zones concernées.

La rédaction vous conseille

Parmi ses membres figurent des représentants des institutions clés de la République telles que l'Assemblée nationale et le Conseil économique, social et environnemental (Cese), ainsi que du gouvernement, et plusieurs autres personnalités impliquées dans la question foncière.

Le foncier, en tant que source de nombreux conflits sociaux dans le pays, demeure une préoccupation majeure pour les différents régimes ayant dirigé le pays. Depuis de nombreuses années, une grande partie de la population dakaroise se plaint de l'accaparement du littoral par des particuliers, ce qui a entraîné une privatisation des espaces fonciers et coupé l'accès à la mer pour beaucoup.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Le Général de Corps d'Armée Lassina Doumbia, Chef d'Etat-Major Général des Armées ivoiriennes, a donne le coup d'envoi de l'Exercice Flintlock 2024 en Côte d'Ivoire

Flintlock 2024 : Lancement officiel de l’exercice antiterroriste en Côte d’Ivoire

Conseil des ministres ivoirien

Affaire « La Côte d’Ivoire un pays pauvre très endetté (PPTE) » : Le gouvernement met les pendules à l’heure