Téléphonie mobile : Dès le 1er juin, l’abonné pourra changer d’opérateur sans changer de numéro

Les abonnés attendent le 1er juin pour voir

Bonne nouvelle pour les abonnés à la téléphonie mobile Côte d’Ivoire, ils pourront changer d’opérateur, en conservant leurs numéros, à partir du 1er juin 2018. 

Le service de portabilité d’un numéro mobile qui est le service qui permet à un usager de changer d’opérateur tout en conservant son numéro de téléphone mobile est désormais opérationnel. Les installations dudit service dans les locaux de VIP-Net à Attoban ont été visitées, ce lundi 18 avril 2018, par le directeur général de l’Autorité de régulation des technologies de Côte d’Ivoire (), .

A lire aussi : « Cher Isaac Dé, commencez à ‘démolir systématiquement’ la corruption dans votre propre maison » (ASK)

Après avoir suivi des tests de portage, il a indiqué à cette occasion que ce service donne désormais le choix aux usagers de s’abonner chez un opérateur ou un autre sans avoir à changer de numéro. « Elle garantit le libre arbitre du consommateur qui a, dès lors, la possibilité lorsqu’il n’est pas satisfait de son opérateur, de s’abonner à l’opérateur de son choix sans être obligé de renoncer à son numéro ou d’en acquérir un autre. Elle permet par ailleurs, de renforcer la concurrence entre les opérateurs et les motive à fournir de meilleures prestations, en termes d’innovation, de qualité de service, de tarifs pour conserver leurs clients » a dit Bilé Diéméléou.

Qui a indiqué que ce processus, visant à rendre le service de portabilité disponible aux populations, a été initié suite à une consultation publique et une étude approfondie menée en collaboration avec les parties prenantes du secteur et dont les conclusions ont été entérinées par le Conseil de Régulation de l’ARTCI.

Cette fois sera-t-elle la bonne ?

Il a par ailleurs expliqué que, prévue initialement pour le 31 décembre 2017, puis le 28 février 2018, l’ouverture commerciale du service de portabilité a été reportée, en raison de contraintes techniques nécessaires, présentées par les opérateurs, en l’occurrence l’acquisition d’un ensemble de matériels et les mises à jour propres à leurs réseaux.

« Ce deuxième report a été consenti de manière collégiale, mais non sans avoir convenu d’une feuille de route permettant de garantir le respect de la nouvelle échéance fixée, à savoir le 1er juin 2018 », a-t-il expliqué. Selon le technicien, seuls les numéros de téléphones mobiles prépayés ou postpayés peuvent bénéficier du service de portabilité.

Pour être éligible au service de portabilité, un numéro de téléphone mobile doit être identifié conformément à la réglementation en vigueur et être actif depuis plus de soixante jours calendaires. Il ne faut pas s’être fait porter lors des soixante jours calendaires précédant la demande en cours et ne pas faire l’objet de contentieux relatif à des impayés avec l’opérateur dont vous vous séparez.

Concernant la démarche à suivre pour faire porter son numéro, il suffit, selon les initiateurs, de se rendre chez l’opérateur dont vous souhaitez devenir un client, muni de la pièce qui a servi lors de votre identification chez l’opérateur que vous souhaitez quitter et vous remplissez une fiche de demande de portage. L’opération démarrera aussitôt et si vous êtes éligible, votre nouvel opérateur vous communiquera une nouvelle carte SIM portant le numéro que vous désirez faire porter et l’opérateur dont vous vous séparez, désactive votre ligne et votre nouvel opérateur active la carte SIM qu’il vous a attribuée.

Lorsque l’abonné demandeur est éligible, le délai règlement aire pour effectuer le portage est de vingt-quatre heures. Dans la pratique, avec la plateforme automatisée mise en place par l’ARTCI et les opérateurs, le processus est beaucoup plus court et les portages peuvent être réalisés en moins d’une heure. La durée maximale d’inactivité d’un numéro désirant se faire porter est d’une heure.

Avantages perdus de l’ancien opérateur

En effet, une fois le numéro désactivé par l’opérateur dont l’abonné se sépare, le nouvel opérateur dispose d’un délai d’une heure pour activer la ligne du client porté. Dans la pratique, ces délais sont de l’ordre de la minute. Il faut noter que lorsque le portage est effectué, l’abonné perd les avantages et services auxquels il avait souscrit auprès de son ancien opérateur.

Cela inclut le crédit, les SMS gratuits, les bonus voix et data, les numéros favoris, la messagerie personnalisée, les numéros enregistrés sur la carte SIM et non dans la mémoire du téléphone. Toutefois le compte mobile money associé au numéro reste actif. L’abonné pourra réaliser les opérations techniquement possibles dans les mêmes conditions que les abonnés non portés.

Voici le rapport de la Banque mondiale sur la Côte d’Ivoire 2018

Personnalités liées avec l’article