Terrorisme : Abidjan se dote d’une arme redoutable

Conseil des Ministres ivoirien du 10 juillet 2024
Conseil des Ministres ivoirien du 10 juillet 2024 © Crédit photo Sercom Présidence ivoirienne

Le Conseil des ministres a adopté, le 10 juillet 2024, un décret portant création, attributions, composition et fonctionnement de la section antiterroriste du TPI d’Abidjan.

Cette nouvelle section, qui remplace la Cellule spéciale d’enquête, d’instruction et de lutte contre le terrorisme du même tribunal, vise à renforcer la prévention et la lutte contre le terrorisme et les infractions connexes sur l’ensemble du territoire national.

Ces formations sont dotées de moyens humains et matériels renforcés afin de leur permettre d’accomplir leurs missions avec la plus grande efficacité possible.

La rédaction vous conseille

Outre les actes de terrorisme et ceux ayant un lien direct avec le terrorisme, la section antiterroriste est également compétente pour les faits d’une particulière gravité autres que les actes de terrorisme, notamment les faits portant sur la criminalité organisée. Cette extension de compétence vise à mieux répondre aux nouvelles formes de criminalité qui touchent le pays.

Un engagement fort de la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme

La création de la section antiterroriste du Tribunal de Première Instance d’Abidjan témoigne de l’engagement fort de la Côte d’Ivoire dans la lutte contre le terrorisme et les infractions connexes.

Cette nouvelle structure permettra de renforcer l’efficacité de la justice dans ce domaine et de contribuer à la protection de la population ivoirienne.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Cacao ivoirien

Cacao ivoirien : la subvention du gouvernement va-t-elle faire la différence ?

Ibrahime Coulibaly-Kuibiert

2025, Coulibaly-Kuibiert rassure : « la CEI est crédible »