Tiassalé: quelle idée d’aller voler chez le procureur ?

Pour avoir osé voler chez le substitut du procureur de la République de , , voleur d’un jour, a écopé ce 19 juin 2019 de 20 ans de prison.

Selon l’instruction de l’affaire à la barre, Samuel Palé a expliqué au tribunal qu’il serait arrivé d’ le jour des faits pour accompagner un ami du nom de Jean-Louis, dont il a fait la connaissance lors de son séjour carcéral à . Ce dernier lui aurait demandé de l’accompagner pour faire son déménagement à où réside sa mère.

C’est vers 16 heures qu’ils seraient donc arrivés à Tiassalé où ils s’ennivrent de boissons frelatées et se gavent d’attieké. Puis, vers 4 heure du matin, ils se sont retrouvés au domicile du procureur au quartier Belle ville. C’est le nommé Jean Louis qui aurait escaladé la clôture de la maison qu’il lui aurait présenté comme étant la maison familiale.

A LIRE AUSSI : Kassiapleu: il fait passer son créancier pour un voleur et le tue

Une fois à l’intérieur, il ouvre le crochet du portail pour laisser rentrer Samuel Palé. À l’aide d’une barre de fer, ils ouvrent la porte du salon et s’emparent de la télévision accrochée au mur, un téléphone portable et une tablette éducative pour enfants. À leur sortie de la cour, ils sont surpris par les vigiles en poste dans le quartier. Seul Samuel Palé qui portait sur la tête le butin a été interpellé. Son acolyte a réussi à prendre la tangente. Il a été reconnu coupable des faits mis à sa charge. En répression, il a été condamné à 20 ans de prison ferme.

Personnalités liées avec l’article