Un alcool artisanal tue 9 personnes d’un village au Nouvel An

La « Mort lente », ainsi les habitants de Chivacoa, village du Venezuela ont surnommé l'alcool frelaté qui a couté la vie à 9 personnes.

Seize autres personnes ont été hospitalisées, a confirmé le gouverneur du Yaracuy Julio Leon évoquant une « intoxication éthylique d'un produit artisanal non approuvé par les autorités sanitaires ».

La consommation de telles boissons artisanales à bas coût s'est étendue, notamment dans les quartiers populaires des grandes villes et dans les villages de l'intérieur du pays touché par une crise économique sans précédent.

Il reste quelques gouttes du liquide jaunâtre dans des bouteilles juchant le jardin de la maison… La fête avec des musiciens s'est prolongée tard dans la nuit dans une maison de Pueblo Nuevo. Nul se doutait alors quelques heures plus tard, les décès allaient s'enchaîner.

LIRE AUSSI : Les corps de deux bébés retrouvés au domicile d'une femme à Rumilly

« Cela a commencé le 1er janvier avec la perte de sa vue. Il était très étourdi », se souvient Joselyn Oropeza, une femme au foyer de 27 ans, en parlant de son oncle Oswaldo Oviedo, l'une des victimes.

LIRE AUSSI : Ovidio Guzman, alias « El Raton » (la Souris), fils du célèbre baron de la drogue « El Chapo » arrêté

Oviedo assistait aux funérailles d'un autre défunt lorsque ses symptômes se sont aggravés, l'obligeant à se rendre dans un centre de santé.

Written by Mohammed Ouattara

La FIF accroît l’appui aux clubs ivoiriens

Les 49 soldats ivoiriens désormais libres: « ce dénouement heureux n’est pas le fruit d’un quelconque bras de fer ou d’ultimatums »