Une tentative d’espionnage par drone déjouée chez Soul To Soul ?

Un drone espion chez Soul To Soul, une figure politique proche de Guillaume Soro
Un drone espion chez Soul To Soul, une figure politique proche de Guillaume Soro © Crédit photo DR

Un drone espion a été saisi le 4 juillet 2024 chez Soul To Soul, une figure politique proche de Guillaume Soro.

Selon Mamadou Traoré, un autre proche de Soro, le drone a été détecté alors que , le docteur Ali Aman et lui-même prenaient le thé.

« Le drone est venu s'immobiliser sur nos têtes en nous fixant dangereusement », raconte Traoré. « Soul To Soul nous a signalé sa présence et nous avons aussitôt pris des photos du drone pour avoir des preuves. »

Les photos ont permis de détecter la présence du pilote du drone sur la toiture d'une résidence voisine. Soul To Soul, Traoré et le personnel de maison se sont alors dirigés vers lui et ont saisi le drone.

La rédaction vous conseille

La police a été alertée et est venue sur place pour saisir le drone pour les besoins de l'enquête.

« Les propriétaires du drone sont venus demander pardon avec des arguments non convaincants pour justifier la présence du drone à la résidence de Soul To Soul », explique Traoré. « Ils ont souhaité que leur matériel leur soit remis, mais la police a préféré garder le drone pour les besoins de l'enquête. »

Traoré affirme que ce n'est pas la première fois que Soul To Soul est espionné par des drones. « On lui a toujours demandé des preuves de ses dires », dit-il. « En voici une aujourd'hui. »

Traoré salue la promptitude de la police qui s'est rendue sur place. « Bravo à la police pour la promptitude avec laquelle elle s'est rendue sur les lieux lorsqu'elle a été alertée par Soul To Soul », conclut-il.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Mohammed Ouattara

Résultats BTS 2022

Les résultats du BAC 2024 CI disponibles sur men-deco.org

Meeting du PDCI à Soubré le 22 juin 2024

PDCI : Yapo Valérie-Yolande claque la porte, le parti la recadre