Violences xénophobes en Afrique du Sud: le Nigeria rapatrie 600 de ses ressortissants

Le Nigeria a annoncé, le lundi 9 septembre 2019, le rapatriement de quelque 600 compatriotes, après les violences xénophobes en .

Selon les médias, ils sont environ 600 à s’être présentés au consulat pour demander à être rapatriés au Nigeria. L’évacuation, indique-t-on devait commencer vendredi.

A LIRE AUSSI : Nigeria: des cimetières secrets pour enterrer clandestinement les soldats tombés au combat

La nouvelle vague de violences xénophobes a fait 12 morts en Afrique du Sud et de nombreux commerces et de biens d’immigrés nigérians ont été saccagés et brûlés.