Voici pourquoi Soul to Soul, chef de protocole de Soro cachait des tonnes d’armes chez lui

Suite à la question d’Adjoumani « Pourquoi des armes étaient dissimulées chez ? », Mamadou Traoré, pro-Soro, a apporté une réponse au ministre.

Je voudrais ce matin, avant que des voix plus autorisées et plus officielles n’en parlent, donner une réponse à l’une des questions d’Adjoumani. La question est la suivante.

Pourquoi des armes étaient dissimulées chez le chef de protocole de ?

Voici la réponse à cette question que tout le monde se pose. Je voudrais avant tout propos, présenter mes excuses à mon frère Soul to Soul si je me permets de révéler un secret qu’il a gardé jalousement dans son profond ventre pour ne pas éclabousser certaines personnes. Mais comme la question a été posée par un officiel du RDR- , par le porte parole de ce parti, donc par la voix officielle de ce parti, je me chargerai de lui donner la réponse qu’il cherche.

Il est bon de savoir que ces armes qui ont été découvertes dans le domicile secondaire de Soul To Soul à Bouaké, sont les armes qui ont été achetées par les Forces Nouvelles pendant la crise postélectorale afin de mener l’offensive contre . C’est donc une partie des armes qui ont permis à Ouattara de s’installer au pouvoir, en Avril 2011, qui a été trouvée chez Soul to Soul. Comment ces armes se sont retrouvées chez lui?

LIRE AUSSI: 2020 en Côte d’Ivoire: voilà pourquoi Soro a peur et accuse Ouattara

Lors de l’offensive des FRCI sur Abidjan, une bonne partie des armes qui avaient été achetées avec l’argent de la Centrale des Forces Nouvelles a été convoyée sur Abidjan.
Mais pour une question de sécurité et de stratégie, une autre partie de ces armes est restée à Bouaké et dans certains endroits stratégiques de la zone CNO au cas où les forces qui ont fait l’offensive sur Abidjan devraient replier. Il ne fallait pas commettre l’erreur des Forces de Laurent Gbagbo qui ont équipé les Forces Nouvelles avec les nouvelles armes qu’elles ont reçu des français. En effet, de 2002 à 2004, toutes les tentatives de conquête de la zone rebelle par les FDS se sont soldées par des échecs.

Ces FDS ont fui la zone en laissant aux mains des FAFN les armes qu’ils venaient d’obtenir avec la France. C’est cette erreur que les FRCI n’ont pas voulu commettre en envoyant au front toutes leurs armes. Une bonne partie de ces armes est restée en sécurité au GATL de Bouaké. Et certains proches du pouvoir en étaient informés par le biais de Guillaume Soro.

LIRE AUSSI: Mamadou Traoré répond à Adjoumani: « au Golf, môgô là était devenu garde de corps de Soro juste pour un poste ministériel »

Apres la capture de Laurent Gbagbo, ces armes ne pouvaient pas rejoindre les casernes militaires car elles n’étaient pas encore sécurisées.

Des soldats pro-Gbagbo, en connexion avec leurs frères d’armes et certains cadres du FPI exilés au Ghana voulaient prendre leur revanche à travers un coup d’État. Coup d’État déjoué par l’armée composée des forces de Guillaume Soro. Il ne fallait donc pas équiper les poudrières afin de ne pas permettre à ces soldats pro-Gbagbo de s’armer. C’est pourquoi, ces armes trouvées chez Soul To Soul n’ont pu être déposées dans des poudrières militaires.

Soul To Soul s’est porté volontaire pour le cacher chez lui afin que l’ONU ne puisse pas accuser le Chef de l’État d’avoir violé son embargo

Comment ces armes ont-elles quittées le GATL pour rejoindre le domicile de Soul To Soul ?
Souvenez vous que l’ONU avait fait un rapport dans lequel il disait qu’il y avait encore des dépôts d’ armes dispersés sur tout le territoire. Et celui du GATL était dans son collimateur.
Il fallait donc déplacer ce dépôt d’armes du GATL. Soul To Soul s’est porté volontaire pour le cacher chez lui afin que l’ONU ne puisse pas accuser le Chef de l’État d’avoir violé son embargo. Et ce déplacement du dépôt d’armes du GATL au domicile de Soul To Soul était connu de certains securocrates du pouvoir dont je ne citerai pas encore le nom. Aidé par des soldats issus des FAFN, Soul To Soul a fait stocker ces armes dans une partie de sa maison.

LIRE AUSSI: Les Akouè parle à Ouattara: « si vous ne respectez pas le totem de votre père c’est que vous n’êtes pas houphouetistes »

Tout allait bien jusqu’à ce qu’en 2017, pendant la mutinerie des soldats issus des FAFN, lorsque le pouvoir décide d’envoyer une offensive de ses forces armées sur Bouaké pour déloger les mutins qui avaient pris la ville comme leur base arrière. Vu l’arsenal de guerre qui avait été déployé par le pouvoir pour en découdre avec les mutins, ces derniers, parmi lesquels se trouvent des soldats qui ont aidé à stocker les armes chez Soul To Soul, ont décidé de se réarmer en allant piller le domicile de Soul pour y prendre les armes qui y avaient été stockées.

Et le bouc émissaire tout trouvé était Guillaume Soro ,à travers son fidèle lieutenant, Soul To Soul

Vu l’armement impressionnant des mutins qu’ils ont brandi à la presse internationale, le pouvoir a pris peur. Il n’a pas osé mener l’offensive contre les mutins. Il a préféré négocier avec eux à travers les anciens comzones qui furent les patrons de ces mutins.
Pour masquer la défaite qu’il venait de prendre face aux mutins qui ont pu obtenir gain de cause, il fallait trouver un bouc émissaire. Quelqu’un qui allait payer pour cette humiliation que le pouvoir venait de subir.

LIRE AUSSI: Mutinerie en 2014, écoutes téléphoniques du coup d’état au Burkina… Mamadou Traore fait le grand déballage

Et le bouc émissaire tout trouvé était Guillaume Soro ,à travers son fidèle lieutenant, Soul To Soul. Il fallait accuser ce dernier de tentative de coup d’État contre le pouvoir à travers les armes qu’il aurait fournis aux mutins. Bien évidemment tout cela était faux.

D’ailleurs, n’eut-été le travail souterrain que Guillaume Soro a mené afin de calmer les mutins, aujourd’hui on ne parlerait plus du RHDP au pouvoir. Adjoumani veut-il savoir pourquoi des armes se sont retrouvées chez Soul To Soul ? Qu’il pose la question à ceux dont il est le porte parole. Il en saura un peu plus s’ils sont sincères avec lui. Moi je n’ai fait que relater le peu que je sais.

Guillaume Soro et Soul To Soul en savent mieux que moi. Mais comme ces deux là ,leur ventre est valise, tant qu’on ne les obligera pas à parler, ils se tairont

Guillaume Soro et Soul To Soul en savent mieux que moi. Mais comme ces deux là ,leur ventre est valise, tant qu’on ne les obligera pas à parler, ils se tairont. Mais comme nous autres,notre ventre n’a pas la même profondeur que les siens,nous on parle un peu. Mais sachez que nous avons cette information du stockage des armes chez Soul To Soul depuis 2013. Mais nous nous sommes tû là-dessus parce que nous avons voulu protéger certaines personnes.

LIRE AUSSI: Bédié: « Fologo a évité le 1er coup d’Etat en Côte d’Ivoire en 1993 »

Mais comme elles ont décidé d’envoyer leur porte parole pour nous poser la question, nous lui donnons une partie de sa réponse. S’il veut en savoir un peu plus qu’il ait le courage de poser directement la question à Soul To Soul et à Guillaume Soro. Il aura sa dose. Provoquez nous seulement. Vous aurez votre dose. Dorénavant, nous n’allons plus nous taire face à des attaques sur la rébellion dont le RDR-RHDP est aujourd’hui le plus grand bénéficiaire.

Je voudrais conseiller à nos amis du RDR-RHDP de ne pas attaquer Guillaume Soro sur la rébellion qui leur a permis d’être candidats, de gagner les élections et de s’installer au pouvoir. Cette rébellion, très profonde, qu’ils ne doivent pas éventrer pour vouloir faire mal à Guillaume Soro. Sinon s’ils le poussent à parler,à vider son ventre de calao, ce n’est pas bon pour eux. Qu’ils attaquent Guillaume Soro sur autre chose que sur la rébellion.
Ça ne va pas les arranger. A bon entendeur salut !

Personnalités liées avec l’article