Yamoussoukro : Le CCDO piège 2 malfrats présumés qui s’apprêtaient à attaquer un opérateur

La bande à et , ne pourront plus sévir. Et pour cause, elle a été neutralisée par le () de .

Les fêtes de fin d’année approchent et chacun s’active comme il peut et les bandits ne manquent pas d’imagination. En effet, selon nos sources le nommé Dieudonné Irié Bi Yoro a dérobé l’arme de dotation d’un policier au et s’est retrouvé à Yamoussoukro dans l’intention de la vendre.

Chemin faisant, il croise Gaston Kouakou Adou vigile de profession dans une agence de téléphonie mobile de Yamoussoukro à qui il se confie. Dieudonné Irié Bi Yoro n’a qu’une idée en tête ; c’est de se débarrasser du colis encombrant. Il propose au vigile (son confident) de la vendre.

A lire aussi : Cocaïne saisie au Brésil en direction de la Côte d’Ivoire : A qui était destinée la drogue ?

Celui-ci estime que cette idée n’est pas la bonne mais elle peut plutôt leur permettre de se faire de l’argent surtout en ces périodes de fête qui approchent à pied d’éléphant. L’idée est de s’attaquer à l’opérateur de téléphonie mobile où Gaston Kouakou Adou est en service parce qu’il maitrise tous les rouages de la boite. Le vigile affirme connaitre du bout des doigts tous ceux qui font des dépôts énormes d’argent.

Le plan étant ficelé, les nouveaux amis aux pensées lugubres se mettent à la recherche de munitions avant de passer à l’acte. Mais les agents du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) de Yamoussoukro réussiront à mettre la main sur les quidams grâce à un appel anonyme. Notre source indique que le braquage devrait se faire dans la soirée du dimanche 9 décembre 2018.

Karina Fofana

Lutte contre le braconnage à Anyama : 90 agoutis et 26 perdrix saisis