Cameroun: Louise Mushikiwabo chez Paul Biya

, Sécrétaire générale de l’OIF, est arrivée ce 24 mai 2019 à Yaoundé au pour une visite de 48h où elle a été reçue par .

Selon ses premières déclarations, Louise Mushikiwabo est venue prendre le pouls du climat sociopolitique dans les régions anglophones du pays et particulièrement au Cameroun.

LIRE AUSSI: Cameroun : La lettre ridicule du délégué du gouvernement pour « ovationner de la plus belle manière » Paul Biya

« Je voudrais m’enquérir de la cartographie politique et sécuritaire de ce pays, car on parle beaucoup du Cameroun depuis l’introduction de la secte islamiste Boko Haram et du déclenchement de la crise anglophone ». Voilà les premiers mots de Louise Mushikiwabo à l’issue d’une audience ce vendredi 24 mai 2019 avec le président camerounais Paul Biya.

Résolution de la crise anglophone

Plus tôt dans la journée, elle a également échangé avec le ministre camerounais des Relations extérieures, Lejeune Mbella Mbella. D’après Louise Mushikiwabo, la résolution de la crise anglophone doit tenir compte des « complexités » qui sont particulières au Cameroun.

LIRE AUSSI: Cameroun : qui a saboté le concert de Kerozen Dj à Douala ?

Représentant 20% de la population camerounaise, la minorité anglophone s’estime marginalisée depuis des décennies vis-à-vis de la majorité francophone. Une mouvance sécessionniste armée y est née en octobre 2017.

Personnalités liées avec l’article