Côte d’Ivoire: les députes de l’opposition félicitent l’APF pour le respect des textes

Dans un communiqué dont Yeclo.com a reçu copie, les députés de l’opposition en Côte d’Ivoire se sont prononcés sur la 27e ARA de l’ au Maroc.

Ci-dessous le communiqué des députés de l’opposition en Côte d’Ivoire

Les 14 et 15 juin 2019, à Rabat (MAROC), se sont tenues les assises de la XXVIIe Assemblée Régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie (APF). Une délégation de l’Assemblée nationale de notre pays, conduite par le Président et exclusivement composée de Députés membres du Groupe parlementaire , dont la plupart ne sont pas membres de la Section ivoirienne de l’APF, était présente à ces rencontres statutaires. 

Cependant, une autre délégation, composée de Députés ivoiriens membres de l’entité locale de l’APF, depuis le 16 novembre 2017, était également à cette réunion de la Région Afrique de l’Organisation Interparlementaire de la Francophonie.

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: le PDCI arrête les négociations pour la formation du bureau de l’Assemblée nationale

Cette représentation avait à sa tête Monsieur Guillaume Kigbagori SORO, Premier Vice-Président de l’APF. Pour mémoire, en avril 2019, au mépris des textes, le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire avait inélégamment procédé à la modification de la composition de la section ivoirienne, membre de cette organisation interparlementaire, en remplaçant sept (7) Députés dont le mandat court jusqu’en 2020, par de nouveaux députés.

Des incidents de séance ont donc été observés durant ces travaux ; conséquences de la volonté du Président Amadou Soumahoro de se voir désigner en qualité de Ier Vice-président de l’APF. Les instances de la XXVIIème Assemblée Régionale Afrique de l’APF sont restées intransigeantes sur le respect des textes et ont acté la prorogation du mandat de Monsieur Guillaume Kigbagori SORO, en qualité de Ier Vice-président, ainsi que celui de Monsieur , en qualité de Chargé de Mission Afrique.

A LIRE AUSSI : Présidence de l’APF: Franklin Nyamsi soupçonne « le régime Ouattara » de corruption

Aussi, les Groupes parlementaires , RASSEMBLEMENT et adressent leurs félicitations aux dirigeants de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie qui, malgré les pressions et les tentatives d’intimidation ont privilégié la conformité aux textes régissant le fonctionnement des organes de ladite Assemblée. 

Enfin, les Groupes parlementaires PDCI-RDA, RASSEMBLEMENT et VOX POPULI voudraient-ils encourager les instances dirigeantes de l’APF à toujours défendre le respect de la légalité, afin que les décisions arrêtées conservent leurs caractères objectifs.