Urgent / Décès en exil au Bénin de l’ex-célèbre animateur pro-Gbagbo, Paul Dokui

Paul Dokui
Paul Dokui

, 62 ans, ex-célèbre animateur de la radio nationale ivoirienne Fréquence 2, en exil au Bénin (Cotonou) depuis la chute en avril 2011, de dont il a été un fervent défenseur, est décédé à l’aube de ce mercredi 6 juin 2018, à Cotonou. Décès .

L’homme qui a fait les beaux jours de l’émission « Mythes et mystères » de la Fréquence 2, avec Juliette Anzian, elle aussi décédée, il y a quelques années ; avait une santé précaire, ses deux dernières années. Victime d’un accident vasculaire cardiaque, au Bénin, il y a deux ans, l’animateur n’a pas pu recouvrer entièrement la santé.

A lire aussi : Décès à Abidjan à 89 ans, de Jean Konan Banny

Paul Dokui était particulièrement engagé à la radio, aux côtés des mouvements patriotiques, depuis le début de la rébellion de 2002. Le 19 septembre 2002, jour du début de la tentative de coup d’Etat muée plus tard en rébellion de Guillaume Soro, une image de lui, passant à côté du corps sans vie, du Général Robert Guéi, tué par des militaires loyalistes (jugés et condamnés à perpétuité, pour certains, en février 2016) avait fait le tour du monde et lui a valu de vives critiques.

Décès Paul Dokui et exil

Théoriquement à la retraite depuis 2011, Paul Dokui n’a pas pu profiter de celle-ci, étant donné qu’il ne pouvait pas rentrer en Côte d’Ivoire, après son exil. Il faisait, en effet, partie, des premières personnalités pro-Gbagbo, dont les comptes ont été gelés par le nouveau pouvoir d’Alassane Ouattara, dès sa prise effective de fonction. Son compte n’a jamais été dégelé.

Karina Fofana

Après le décès de N’goran la Loi, Allah Thérèse effondrée : « Je ne peux plus continuer sans lui »