Ouragahio : Adjoumani investit le président des jeunes en présence du chef de Mama

Suite à une demande de parrainage à lui adressée par la jeunesse communale pour l’investiture du président des jeunes de , le ministre des Ressources animales et halieutiques , s’est déplacé ce vendredi 3 août 2018, dans cette localité où il a été reçu par la notabilité, dont le chef de Mama.

« En venant ici, nous savions que c’était pour faire l’investiture du président de la jeunesse communale au niveau national donc, ce n’était pas pour faire de la politique. Lorsque nous nous déplaçons pour faire la politique, vous voyez les traces à la télévision. A travers cet accueil chaleureux, vous portez un démenti cinglant au message de haine et de violence proférée çà et là et qui faisait état de ce que Adjoumani ne pourrait pas arriver à Ouragahio ».

A lire aussi : En l’absence d’Henriette Diabaté et de Soro, le RDR demande à Ouattara « d’accepter d’être le président du Parti unifié »

Pou le parrain de la cérémonie, qui a précisé n’avoir pas effectué le déplacement en qualité de président du mouvement « Sur les traces d’ », « On a même envoyé des émissaires dans des villages pour dire que la cérémonie avait été reportée. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai accepté de répondre à votre invitation de ce jour chers jeunes. On a souvent dit que l’avenir de ce pays repose sur sa jeunesse ».

La notabilité du département de Ouragahio était fortement représentée
La notabilité du département, dont le chef de Mama (en lunettes de soleil) de Ouragahio était fortement représentée

Des initiatives vouées à l’échec car, selon lui « lorsqu’une jeunesse prend conscience de sa responsabilité pour renforcer la cohésion sociale, pour concevoir des projets de développement, et pour se lancer à l’affût des opportunités, cette jeunesse a besoin d’être appuyée et soutenue Je vous demande de vous organiser pour nous proposer vos projets prioritaires et ensemble nous allons les analyser pour apporter des réponses appropriées avec diligence ».

Investiture du président de la Jeunesse communale de Ouragahio
Investiture du président de la Jeunesse communale de Ouragahio

Le président du comité d’organisation tout en situant les circonstance de l’élection du président des jeunes a remercié le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani : « Je voudrais un nom du comité d’organisation, dire les mots de bienvenue. Le président de la jeunesse communale de Ouragahio a été élu le 5 mars 2017, avec un taux de participation de 91,96%, il a obtenu 77, 22%. Ainsi dit, il a eu la majorité absolue. C’est lui que nous allons investir aujourd’hui. Nous avons tourné, cherché et on nous a dit allez voir le ministre Adjoumani, il peut accepter. Nous sommes rentrés dans son réseau. Le lendemain, il nous a reçus à son cabinet à Abidjan. Merci infiniment monsieur le ministre pour votre esprit d’ouverture, votre esprit de fraternité et de générosité ».

La notabilité du département de Ouragahio était fortement représentée
La notabilité du département de Ouragahio était fortement représentée

Quant au président de la Férération nationale des unions de jeunesses communales de Côte d’Ivoire () Eric Amiah, il s’est dit heureux d’avoir été associé à la cérémonie. Il a également remercié Adjoumani pour sa disponibilité et l’intérêt qu’il accorde à la jeunesse ivoirienne.

Une présence fort appréciée par les jeunes qui se sont déplacés en grand nombre.

« Monsieur le ministre, vous êtes aujourd’hui à Ouragahio grâce aux vœux exprimés par les présidents des onze villages et campements de la commune. « 

Le président de la jeunesse communale investi Magloire Sesegnon, a déclaré vouloir suivre  les traces du ministre Adjoumani qu’il qualifie de modèle. «  Monsieur le ministre, vous êtes aujourd’hui à Ouragahio grâce aux vœux exprimés par les présidents des onze villages et campements de la commune. Nous vous avons choisi parce que pour nous, vous détenez un secret. Nous sommes jeunes et nous devons copier sur des modèles, sur des hommes et femmes faiseurs de paix et d’union. Vous détenez un secret de paix, enseignez nous », a-t-il indiqué.

Plusieurs personnalités étaient présentes aux côtés du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani. Au premier rang desquels, le ministre . Le sous-préfet , le premier adjoint au maire de Ouragahio Raymond Bouabré, ainsi que des membres fondateurs du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » étaient présents. Une forte délégation de chefs traditionnels et de chefs de terre des villages du département de Ouragahio étaient présents. Parmi eux, Bertin Kouassi Ouraga, chef du village de Mama, village de Laurent Gbagbo.

Prince Beganssou, énvoyé spécial à Ouragahio

Le chef de terre de Mama crache ses vérités à Gon, après sa visite à Gagnoa : « Libérez Gbagbo ! »