Adjoumani dans le Poro : « Quel que soit l’avis du Président Ouattara (sur sa candidature en 2020), nous le suivrons »

Silué Kagnon et Adjoumani
Silué Kagnon et Adjoumani

le président du mouvement «  », le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani a rencontré les délégués et secrétaires de section issus du PDCI-RDA, en marge de la 7ème édition des journées carrières dans la .

Nous sommes ici dans le cadre du lancement national de la 7è édition des journées carrières. Et en marge de cette activité, par l’entremise de notre aîné, le Sénateur , premier responsable du mouvement  « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » dans la région du Pôrô, nous nous sommes adressés à nos militants et singulièrement, aux délégués ainsi qu’aux secrétaires de section du PDCI-RDA qui ont décidé de rejoindre le RHDP. Nous le l’avions pas fait jusque-là, ici dans la région du Pôrô, en raison de nos agendas chargés. Mais aujourd’hui, nous avons profité des journées carrières pour rencontrer nos militants.

Le Sénateur Silué Kagnon a demandé aux secrétaires de section, aux présidentes des femmes et également aux jeunes de venir nous accueillir. Cette rencontre a été faite en prélude à la grande mobilisation que nous organiserons très bientôt, ici dans le Poro avec tous nos militants qui ont décidé d’adhérer au RHDP à travers le mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny ».

A lire aussi : 7ème édition des journées carrières : Adjoumani invite les jeunes à s’orienter dans la filière élevage

Cette rencontre a été pour nous une grande joie de rencontrer notre ainé parmi les siens, et de porter à nos militants, le message de rassemblement tel que souhaité par le Président Alassane Ouattara, président du RHDP. L’objectif c’est que nous puissions propager la bonne nouvelle du rassemblement des Ivoiriens partout où nous sommes. Et ici particulièrement nous l’avons fait. Nous l’avons fait, parce que nous savons que c’est la voie du salut qu’a emprunté le Président Alassane Ouattara. Le RHDP est incontournable dans ce pays et tel que nous sommes en train de travailler sur le terrain, nous ne voyons pas de raison pour le RHDP de ne pas sortir vainqueur des élections de 2020, dès le premier tour.

C’est donc ce travail de ratissage que nous sommes en train de faire. Et nous avons avec nous les Secrétaires de section qui étaient au PDCI-RDA et qui sont désormais avec nous au RHDP, à travers le mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny ». Nous avons aussi, dans ce combat, les femmes qui ont adhéré à cette politique, ainsi que les jeunes qui sont de plus en plus nombreux et qui sont mobilisés pour cette cause.

J’ai profité également de cette occasion, pour interpeller tous ceux qui s’agitent et qui attaquent notre Président Alassane Ouattara. Je leur ai dit que nous ne sommes pas encore aux élections de 2020 et que ce n’est pas à des personnes qui ont choisi d’appartenir à d’autres partis politiques, de nous dicter le choix d’un candidat, au RHDP. Au moment venu, le Président Alassane Ouattara s’exprimera sur la question. Mais, quel que soit son avis, nous allons le suivre. C’est cela le message dont je suis porteur et que j’ai vraiment avancé dans le cadre de cette rencontre.

Je remercie enfin, tous nos parents Senoufos qui ont accepté de nous accueillir ici au Centre culturel de Korhogo, et aussi pour les dons qu’ils nous ont fait, à moi-même et au président du directoire du RHDP.

Prince Beganssou

Personnalités liées avec l’article