Arabie saoudite : 37 personnes exécutées par décapitation

37 personnes ont été exécutées en dans des affaires de terrorisme, a annoncé le ministère de l’Intérieur, le mardi 23 avril 2019.

Selon l’agence de presse saoudienne officielle citant le ministère dans un communiqué, les exécutions auraient eu lieu à Ryad, la capitale, ainsi qu’à La Mecque, à Médine, dans la province de l’Est et dans la région d’Asir.

Les personnes exécutées avaient été reconnues coupables de constitution de cellules terroristes, de promotion de la sédition et du sectarisme, de troubles à la sécurité, d’attaques contre des bâtiments des forces de sécurité avec des cocktails Molotov et de meurtres de policiers.

A lire aussi : Soudan : six ambassadeurs révoqués par le conseil militaire de transition

Le ministère a précisé que les exécutions ont eu lieu après condamnation sur la base de preuves, approbation de la Cour d’appel et émission d’une ordonnance royale, et réaffirmé sa détermination à faire preuve de fermeté face à toute tentative visant à nuire à la stabilité du Royaume et à la sécurité de ses citoyens et résidents.

L’Arabie saoudite a également annoncé cette semaine qu’un attentat terroriste contre un bâtiment de la sécurité à Ryad avait été déjoué et que 4 assaillants avaient été tués, outre l’arrestation de 13 personnes suspectées de terrorisme.