Christophe Kouamé : « La ville de Divo est réputée pour ses violences postélectorales »

L’association citoyenne et participation (CIVIS-CI) a organisé un atelier de travail avec les jeunes et représentants de candidats le 5 septembre 2018 à Abidjan-Cocody. L’objectif de cette rencontre est de sensibiliser au dialogue politique inclusif et participatif pour des élections libres et apaisées en Côte d’Ivoire.

Selon Christophe Kouamé, président de CIVIS-CI, le choix de ces villes s’est fait à dessein. « La ville de Divo est réputée pour ses violences postélectorales. Nous ne sommes qu’en campagne électorale et déjà il y a des violences au niveau de la commune de Divo. Des affiches arrachées et la stigmatisation de certains candidats non originaires de la région donnent les couleurs d’une violence qui se prépare. Également, la ville d’Abengourou développe les prémices d’une crise postélectorale. Les jeunes doivent comprendre que les élections sont un jeu. Il y a toujours un gagnant et un perdant. Si tout le monde accepte cela, les élections seront apaisées », a-t-il expliqué.

A lire aussi. Régionales et municipales 2018 : CIVIS Côte d’Ivoire appelle au boycott du cumul de postes

Au cours de cette rencontre, les jeunes ont échangé sur les raisons des violences, leurs rôles et ont donné quelques solutions pour éviter le pire. Selon eux les jeunes, les raisons des violences électorales sont nombreuses.

CIVIS-CI a organisé un atelier de travail avec les jeunes et représentants de candidats le 5 septembre 2018 à Abidjan-Cocody
CIVIS-CI a organisé un atelier de travail avec les jeunes et représentants de candidats le 5 septembre 2018 à Abidjan-Cocody

Ils l’ont exprimé en ces termes : « les candidats doivent prendre un engagement commun pour appeler à la non-violence. Ils doivent même aller plus loin, en rencontrant les jeunes et les sensibiliser sur la nécessité de garder le climat de paix dans les communes ». Cet atelier de concertation entre CIVIC-CI et les jeunes a réuni cinq localités notamment Cocody, Abengourou, Aboisso, Divo et Yamoussoukro.

CIVIS-CI est une association d’éducation à la citoyenneté, à la promotion et à la défense des droits de l’homme. Elle contribue au renforcement des citoyens dans leur capacité de compréhension d’analyse et d’action.

Roxane Ouattara

« L’incivisme des populations, une conséquence de la mal gouvernance des dirigeants » (ASK)

Personnalités liées avec l’article