Deux ans après l’attaque de Bassam : 13 milliards FCFA pour une Académie de lutte contre le terrorisme à Jacqueville

Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, et le ministre des Affaires étrangères français, Jean Yves Le Drian, ont procédé au lancement des travaux de construction de l’Académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) le jeudi dernier à .

C’était plus précisément dans le village de sur le site de Abrebi. Après le mot de bienvenue du maire de la commune, , il est revenu au ministre français Jean Yves Le Drian de réaffirmer la coopération entre la France et la Côte d’Ivoire de lutter contre le terrorisme. « C’est l’occasion d’affirmer notre détermination à lutter contre le terrorisme.  Nous allons nous retrouver pour partager des doctrines et des expériences afin d’avoir des outils de riposte contre le terrorisme.

A lire aussi : Opérations militaires extérieures : Des députés ivoiriens à l’école allemande

Avec l’ensemble des acteurs, nous allons mutualiser les compétences et expériences épaulés par des magistrats spécialisés pour la sécurité de la région voire internationale », a précisé l’hôte français. Puis c’est le ministre d’Etat, ministre de la Défense Hamed Bakayoko de donner les objectifs de l’Académie. « Nous venons mettre en place la vision des présidents Ouattara et Macron de prévenir un fléau qui déstabilise le continent Africain et le monde.

Nous venons poser un acte qui va permettre à nos populations de vivre dans plus de quiétude. Parce que bien souvent, les terroristes ont bien plus une longueur d’avance sur nous. Nous intervenons toujours après un coup. Et cette vision de mettre en place une académie pour former nos magistrats spécialisés  dans le terrorisme, nos militaires, nos gendarmes et nos policiers spécialisés, va permettre d’anticiper, de prévenir, de devancer ces actes par la connaissance de leur mode opératoire, la connaissance par nos experts de leur moyen de financement, pour ne pas avoir à intervenir après l’acte.

Coût du projet

L’académie sera endossée à une base des Forces spécialisées ivoiriennes qui va en assurer la sécurité et sera également un théâtre de vie et de mise en œuvre de la vie de ces forces spéciales. Nous souhaitons que ces travaux se déroulent très rapidement(…) », a souligné le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. Puis il ajoute que le projet va coûter prés de 20 millions d’euro (13 milliards de F Cfa) Selon le colonel , cette école internationale sera bâtie sur une superficie de 1171 ha avec deux grands espaces dont un bâtiment administratif et un espace d’entrainement.

Sécurité à la frontière : Ivoiriens de Bloléquin et Libériens du Grand Gedee ne veulent plus de violences

Personnalités liées avec l’article