Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali lauréat du Prix Félix Houphouët-Boigny 2019

Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed Ali est le lauréat de l’édition 2019 du Prix Félix Houphouët-Boigny – UNESCO pour la recherche de la paix.

Le jury, qui s’est réuni le 29 avril au siège de l’UNESCO à Paris, a expliqué l’avoir choisi en raison « de ses actions dans la région et en particulier pour avoir été l’instigateur d’un accord de paix entre la République fédérale démocratique d’Ethiopie et l’Erythrée. »

Abiy Ahmed Ali, le choix du jury de l’Unesco

Le jury a également indiqué avoir reconnu « les mérites du lauréat pour les réformes entreprises en vue de consolider la démocratie et la cohésion sociale » et considère cette distinction « comme un encouragement à poursuivre son engagement en faveur de la promotion d’une culture de la paix dans la région et sur le continent africain ».

A lire aussi : Bédié tacle Ouattara depuis Daoukro : « Les vrais disciples d’Houphouët sont au PDCI »

Ce prix se propose d’honorer les personnes vivantes et les institutions ou organismes publics ou privés en activité ayant contribué de manière significative à la promotion, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix dans le respect de la Charte des Nations Unies et de l’Acte constitutif de l’UNESCO, a expliqué l’ONU.

Audrey Azoulay en Ethiopie pour rencontrer Abiy Ahmed Ali

L’UNESCO a rappelé que pour rendre hommage à l’action du président Félix Houphouët-Boigny en faveur de la paix dans le monde, 120 pays ont parrainé, en 1989, une résolution adoptée à l’unanimité des Etats membres de l’UNESCO en vue d’établir le « Prix Félix Houphouët-Boigny – UNESCO pour la recherche de la paix« .

La directrice générale de l’UNESCO Audrey Azoulay, en visite officielle en Ethiopie les 2 et 3 mai à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, s’entretiendra avec le Premier ministre et lui fera part de ses chaleureuses félicitations.

Personnalités liées avec l’article