Législatives au Bénin 2019: des matériels électoraux brulés

Plusieurs localités du pays contenant les matériels électoraux ont été incendié le samedi 27 avril 2019, par l’opposition pour les législatives au 2019.

Selon des informations publiées sur les réseaux sociaux et relayées par la presse locale en ligne, à Lafiarou dans la commune de Tchaourou, environ 300 km au nord de Cotonou et à Akpadanou dans la commune d’Adjohoun, située à environ 50 km au sud-Est de la métropole béninoise, les bureaux et magasins de ces localités, contenant des matériels électoraux ont été incendié ce samedi matin.

De même, à Koko, dans la commune de Banté, située à environ 90 km au nord-ouest de Cotonou, ces militants de l’opposition, ont tout simplement barricadé la porte du bureau de leur arrondissement, qui contient les matériels électoraux.En dehors de ces bureaux et magasins contenant les matériels électoraux, les manifestants ont également brulé des pneus dans plusieurs localités, notamment à Ouidah, à Godomey et à Cotonou, pour protester contre la tenue du scrutin législatif du dimanche sans la participation de l’opposition.

A lire aussi : Ces dirigeants africains qui ont quitté le pouvoir depuis 2011

Une crise socio-politique s’est installée depuis quelques semaines au Bénin. Elle est essentiellement liée à l’impossibilité des partis de l’opposition de se conformer aux dispositions de la nouvelle charte des partis et au rejet par la () des dossiers de candidatures de l’ (), du (), du et de l’ Union pour le Développement d’un Bénin Nouveau () pour des irrégularités. Quelque cinq millions d’électeurs béninois sont attendus aux urnes le 28 avril pour élire les 83 députés de la 8e législature du pays depuis février 1990.