Mort de Kognon Soro : Le MFA « condamne la violence tendant à empêcher la liberté d’expression »

Azouma Moutayé était entouré de ses principaux collaborateurs
Azouma Moutayé était entouré de ses principaux collaborateurs

A la suite des événements malheureux qui ont endeuillé les militants du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (), le Mouvement des forces d’avenir () condamne. Déclaration   

Le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) a appris avec beaucoup de regrets, le décès de Monsieur Soro Kognon, étudiant et membre du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), le samedi 07 juillet 2018 ; alors qu’il s’apprêtait à participer à une réunion dudit mouvement à Korhogo, devant le domicile de l’Honorable Soro Kanigui.

A lire aussi : MFA : Siaka Ouattara convoqué au tribunal pour faux et usage de faux

Le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) présente ses condoléances à l’ensemble des membres du RACI,à la famille du défunt et exprime sa compassion à tous les blessés.

Le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) déplore et condamne toutes les formes de violence quelle que soit la raison, en particulier celles tendant à empêcher la liberté d’expression et la liberté de réunion, constitutionnellement définies.

Le MFA appelle tous les acteurs politiques et sociaux à la retenue et à faire leur, la culture de la paix.

Fait à Abidjan le 09 juillet 2018

Azoumana Moutayé, Président du MFA

MFA – Azoumana Moutayé : « La justice ivoirienne ne peut pas faire la promotion du faux »