Mort de Kognon Soro : Le MFA « condamne la violence tendant à empêcher la liberté d’expression »

Azouma Moutayé était entouré de ses principaux collaborateurs
Azouma Moutayé était entouré de ses principaux collaborateurs

A la suite des événements malheureux qui ont endeuillé les militants du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), le Mouvement des forces d’avenir (MFA) condamne. Déclaration MFA  

Le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) a appris avec beaucoup de regrets, le décès de Monsieur Soro Kognon, étudiant et membre du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), le samedi 07 juillet 2018 ; alors qu’il s’apprêtait à participer à une réunion dudit mouvement à Korhogo, devant le domicile de l’Honorable Soro Kanigui.

A lire aussi : MFA : Siaka Ouattara convoqué au tribunal pour faux et usage de faux

Le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) présente ses condoléances à l’ensemble des membres du RACI,à la famille du défunt et exprime sa compassion à tous les blessés.

Le Mouvement des Forces d’Avenir (MFA) déplore et condamne toutes les formes de violence quelle que soit la raison, en particulier celles tendant à empêcher la liberté d’expression et la liberté de réunion, constitutionnellement définies.

Le MFA appelle tous les acteurs politiques et sociaux à la retenue et à faire leur, la culture de la paix.

Fait à Abidjan le 09 juillet 2018

Azoumana Moutayé, Président du MFA

MFA – Azoumana Moutayé : « La justice ivoirienne ne peut pas faire la promotion du faux »

Personnalités liées avec l’article