Procès des accusés de l’attentat de Grand-Bassam : report à cause de l’absence d’avocats

Attaque Bassam
Attaque Bassam © Crédit Photo DR

Le procès en appel de quatre accusés condamnés à la perpétuité pour l'attentat jihadiste de Grand-Bassam en 2016 a été reporté à la rentrée judiciaire, en raison de l'absence d'avocats pour leur défense.

Initialement prévu pour le 18 mai 2024, le procès a été renvoyé à une date ultérieure non précisée, après les vacances judiciaires qui s'achèvent généralement fin septembre.

Ce report est dû à l'absence d'avocats commis d'office pour les quatre accusés présents : Hantao Ag Mohamed Cissé, Mohamed Cissé, Hassan Barry et Sidi Mohamed Kounta.

Condamnés à la prison à vie en décembre 2022 pour leur implication dans l'attentat qui avait fait 19 morts en 2016, les accusés avaient fait appel de leur condamnation.

Les six autres accusés condamnés dans cette affaire sont soit en fuite, soit détenus au Mali.

La rédaction vous conseille

L'attentat de Grand-Bassam, le 13 mars 2016, avait été la première attaque jihadiste sur le sol ivoirien. Trois assaillants avaient tué 19 personnes, dont quatre Français, avant d'être abattus par les forces de sécurité.

L'audience du 18 mai 2024 a été marquée par l'absence des « principaux couteaux », selon Me Amadou Camara, avocat des parties civiles. « Les véritables cerveaux manquent à cette audience », a-t-il regretté.

Le report du procès suscite des frustrations chez les victimes et leurs familles, qui attendent toujours justice pour ce drame.

Les derniers articles sur YECLO

Written by Colombe Blanche

Gims au FEMUA 16

GIMS : 12 ans après, le retour triomphal au FEMUA !

CAFOP d'Abengourou

Orthographe : La dictée du jour débarque dans les CAFOP