TNT : la Côte d’Ivoire veut vite aller au numérique avec SES

La Côte d’Ivoire a choisi SES pour l’accompagner dans le passage de la télévision analogique vers le numérique et respecter le calendrier de 2020.

Dans le cadre de cet accord pluriannuel où 60 chaînes analogiques passeront au numérique et seront diffusées sur le satellite SES-4 à 22 degrés Ouest, avec des images plus éclatantes, plus nettes et une meilleure qualité de son.

SES est le premier opérateur mondial de satellites avec de plus de 70 satellites sur deux orbites différentes: l’orbite géostationnaire (GEO) et l’orbite terrestre moyenne (MEO). La société fournit à une clientèle diversifiée des services mondiaux de distribution vidéo et de connectivité, au travers de deux unités commerciales : SES Video et SES Networks.

« Le passage vers la télévision numérique terrestre peut s’avérer complexe et nous nous engageons à faciliter au maximum cette transition pour SIDT en Côte d’Ivoire »

Cet opérateur utilisera la couverture étendue du satellite SES-4 pour assurer la disponibilité élevée du service et la transmission de toutes les chaînes au réseau TNT à travers tout le pays. Ces chaînes numériques seront accessibles à tous les foyers TV ivoiriens équipés d’un adaptateur numérique ou d’un téléviseur avec adaptateur TNT intégré.

A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire: ceux qui croyaient que la TNT était gratuite vont être déçus

En plus d’accélérer le passage au numérique, la capacité allouée sur SES-4 assurera la diffusion des chaînes publiques de la () et lui permettra de mener à bien sa mission de service public en donnant l’accès aux informations et aux actualités locales à tous les Ivoiriens.

« Nous sommes ravis de travailler avec SES qui dispose à la fois des capacités techniques et de l’expérience terrain requise pour soutenir nos projets ambitieux »

“SES nous a fourni une solution novatrice pour garantir le déploiement de la télévision numérique avec la diffusion des multiplexes dans tout le pays. Il s’agit d’une étape majeure à l’heure où nous nous approchons de la fin du service analogique”, a déclaré le directeur général de la SIDT, , affirmant que “nous sommes ravis de travailler avec SES qui dispose à la fois des capacités techniques et de l’expérience terrain requise pour soutenir nos projets ambitieux, dont la mise en place de nouvelles normes de diffusion”.

Pour sa part, le vice-président, chez SES Video, a déclaré, “le passage vers la télévision numérique terrestre peut s’avérer complexe et nous nous engageons à faciliter au maximum cette transition pour SIDT en Côte d’Ivoire. Nos satellites ont la capacité de diffuser des services TV de haute qualité aux Ivoiriens et nos équipes disposent de toute l’expertise et des compétences nécessaires pour fournir les services techniques et les solutions innovantes permettant une transition numérique réussie en Côte d’Ivoire”.

Personnalités liées avec l’article