Treichville : « Le lundi matin, nous irons installer Touré Souleymane à la mairie » (Lama Bamba, directeur de campagne)

Touré Souleymane en compagnie d'Hamed Ouattara et d'Arouna Dindané
Touré Souleymane en compagnie d'Hamed Ouattara et d'Arouna Dindané

L’apothéose de la campagne pour les élections couplées municipales et régionales a eu lieu ce jeudi 11 octobre 2018. Toutes les rues de la commune de Treichville ont été prises d’assaut par les partisans de chaque camp dont ceux de Touré Souleymane.

Arrêté majestueusement dans une Jeep, le sourire au bout des lèvres, les mains levées, saluant l’immense foule que son cortège a drainée, Touré Souleymane a arpenté toutes les artères de Treichville digne du carnaval de Rio de Janeiro au Brésil. Des partisans constitués de jeunes pour la plus part accrochés aux portières des véhicules ou déambulant sur des motos, se sont dirigés vers le lieu de la dernière rencontre à l’avenue 8 rue 21 où un dispositif a été mis en place pour la circonstance.

A lire aussi : Treichville : Voici le projet de société de Souleymane Touré

«  Ce soir je voudrais vous dire un grand merci parce que vous êtes sortis nombreux pour soutenir votre frère. Je voudrais vous dire que la victoire est pour demain », a dit le directeur de campagne du candidat Lama Bamba. Et de lancer un appel à la population de sortir massivement pour aller voter  » Kirikou « . «  Le lundi matin, nous irons l’installer à la mairie de Treichville. Touré Souleymane a un programme et nous avons décidé ensemble de l’accompagner. », a-t-il conclu.

Touré Souleymane et l'ensemble des conseillers
Touré Souleymane et l’ensemble des conseillers

Quant au président de la jeunesse communale Marius Zouzou, parfaitement en symbiose avec les militants, il s’est exprimé en ces termes : « Aujourd’hui marque le dernier jour de la sanction. Chacun à son carton rouge qui est sa carte d’électeur et sa pièce d’identité. Le samedi, nous irons brandir nos cartons rouges. « Pendant d’eux semaines, nous nous sommes parlés et je sais que nous nous sommes compris ». En outre, il a lancé un dernier appel aux partisans de sortir nombreux voter le candidat Touré Souleymane.

Le quadragénaire qui défie le dynausore François Amichia Albert le maire sortant et Ibrahim Cissé l’autre candidat indépendant, a eu le soutien de l’ancien joueur des éléphants Hamed Ouattara et de l’international Arouna Dindané. La campagne a pris fin par un concert géant du gangaba de Treichville Ismaël Isaac, à la grande joie des partisans et fans de l’artistes.

Prince Beganssou

Souleymane Touré : « Nous allons créer 2500 emplois en un an à Treichville »

Personnalités liées avec l’article