Vremen tacle Adjoumani à Tanda : « Bédié l’a nourri, blanchi, fait de lui ministre, aujourd’hui il veut faire tomber le père »

Henri Konan Bédié et Kobenan Kouassi Adjoumani
Henri Konan Bédié et Kobenan Kouassi Adjoumani

« Je suis bel et bien candidat au Conseil régional du . N’écoutez pas ce que les gens vous disent ». C’est par ces propos que le candidat du aux élections régionales, , a rassuré ses parents sur ses ambitions pour octobre 2018. C’était, hier, lors d’un meeting à qui a réuni des centaines de personnes.

Cette déclaration fait suite aux folles rumeurs qui ont circulé dans la ville et laissant croire que le candidat du PDCI-RDA avait jeté l’éponge.  »Il n’en est rien », a-t-il rétorqué à la grande joie des populations qui ont effectué nombreuses le déplacement. Serges Vremen a également invité ses parents à ne pas accepter la division et la médisance.  »Chers parents, il y a des gens qui ne prospèrent que dans la division. N’acceptez plus la division.

A lire aussi : Région du Gontougo : Une large coalition PDCI, FPI, PIT, URD et RPC pour battre Adjoumani

On ne fait pas la politique pour diviser. Aujourd’hui, leur seul programme de campagne, c’est d’insulter, de parler de Vremen. Est-ce que c’est cela qui va régler nos problèmes de routes, d’électricité, de santé etc. On ne fait pas campagne pour dénigrer les gens. Ces gens se promènent pour dire qu’ils ont une valise d’argent et que si vous les voter, ils feront ceci ou cela. Il y a longtemps qu’ils sont là, qu’est-ce ce qu’ils ont fait ? Rien.

Serge Yvon Vremen

Ils ont eu l’argent pour faire nos routes, pour l’électrification, où est passé cet argent ? », s’est-il interrogé à la grande joie des populations acquises à  sa cause. Et de poursuivre:  »Chers parents, arrêtez de vous faire manipuler. Quelqu’un que Bédié, son père, a nourri, blanchi, jusqu’à faire de lui ministre. Aujourd’hui, c’est ce dernier qui veut botter la canne sur laquelle son père s’appuie pour le faire tomber.

« Adjoumani n’est plus Pdci-Rda, il a choisi une autre voie, un autre parti. Le candidat du Pdci-Rda, c’est Serges Vremen »

Est-ce qu’il est digne d’être un enfant du Gontougo ? Je dis non, parce que nous sommes respectueux et reconnaissants », a-t-il affirmé. Pour lui, le débat qui mérite d’être mené devant les parents, lors de cette campagne, c’est ce qu’on peut apporter pour répondre aux besoins des populations. Et c’est ce à quoi il a décidé de s’atteler pendant sa campagne.  »Il faut que les choses changent. Adjoumani n’est plus PDCI-RDA, il a choisi une autre voie, un autre parti. Le candidat du PDCI-RDA, c’est Serges Vremen.

Les gens veulent tuer le PDCI-RDA. Bédié nous a chargés de vous dire que nous devons redynamiser le PDCI-RDA, que le PDCI-RDA ne doit pas mourir. Faisons gagner le PDCI-RDA à Tanda et dans le Gontougo », a renchéri le délégué communal du Pdci-Rda à Tanda, . Cette rencontre a enregistré la présence de cadres du ainsi que d’autres partis politiques venus apporter leur soutien au candidat du PDCI-RDA aux régionales dans le Gontougo.

Utilisation de logo : Le PDCI Gontougo hausse le ton contre Adjoumani

Personnalités liées avec l’article