Adama Bictogo après l’affaire de la quarantaine à l’INJS : « je regrette »

Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP, présente ses excuses suite la polémique liée au non-respect de la quarantaine à l’INJS.

« Je voudrais à travers le présent message, exprimer mes regrets et présenter mes excuses suite à la situation créée le mardi 17 mars 2020 par la sortie de l’aéroport international Felix Houphouët-Boigny des membres de ma famille, en vue d’un auto confinement sous contrôle médical, et sous stricte surveillance à domicile ».

Adama Bictogo a ajouté dans sa déclaration : « au-delà, je profite pour assurer aux voyageurs du vol concerné, et à l’ensemble des populations ivoiriennes, de ce que je n’ai eu à bénéficier d’aucun passe-droit, cela étant contraire à mes convictions sur l’exigence de l’égalité des citoyens devant la loi, ainsi qu’à la vision du président de la République, du Premier ministre , et du gouvernement sur la question.

LIRE AUSSI : Coronavirus en Côte d’Ivoire : « une maladie de Blancs » qui « ne tue pas Africain »

Par ailleurs, cette situation a fait comprendre davantage que nous sommes tous logés à la même enseigne face à cette maladie, et surtout qu’aucun statut social ni engagement politique, ne peut mettre quiconque à l’abri des règles applicables à chacune et à chacun de nous, contre la propagation du Covid-19.

LIRE AUSSI : Macky Sall remonté contre Adama Bictogo, directeur exécutif du RHDP

J’en appelle à la solidarité de toutes les populations ivoiriennes, et je prie pour que notre pays, et toutes les autres nations du monde confrontées à la maladie à Coronavirus 2019 parviennent le plus tôt possible à vaincre le virus ».

Les articles de l’actualité ivoirienne sur Yeclo.com :

Personnalités liées avec l’article