Bédié en colère : « Non au parrainage, en 2020 nous allons balayer les faussaires impénitents »

Henri Konan Bédié, président du PDCI
Henri Konan Bédié, président du PDCI

Henri Konan Bédié se prononce relativement aux rumeurs sur le système de parrainage à la présidentielle. Depuis Daoukro, où il a reçu, ce vendredi 22 février 2019, une délégation de militants du PDCI venus d’Akoupé, fief électoral de Patrick Achi, il a marqué son opposition. Extrait de discours.

En 2020, avec la plateforme d’armada invincible que nous mettons en place, nous allons balayer tous les faussaires impénitents. Ils seront balayés (…) Ce sur quoi ils comptent pour gagner, nous disons que nous ne sommes pas d’accord sur cette base-là. Il faut réformer la CEI de fond en comble et cette réforme doit toucher le découpage électoral et le conseil constitutionnel.

A lire aussi. Soro fait la leçon à Ouattara : « Bédié est mauvais et vous avez donné son nom à un pont ? »

Nous ne marcherons pas non plus avec un système de parrainage conçu pour écarter certains candidats aux futures élections. Nous voulons une démocratie vraie et un Etat de droit et dans cette démocratie, tous les citoyens valides et qui remplissent les conditions doivent pouvoir se présenter aux élections, même  quand ils ne sont pas parrainés par un parti politique.

Ce que nous voyons, on forme un parti politique en débauchant les membres de ce parti dans un autre parti. C’est déjà un aveu  d’échec ! Ils savent qu’ils ne peuvent pas développer un auditoire assez nombreux.

Retranscrit par Prince Beganssou

Personnalités liées avec l’article