Bédié en colère : « Nous ne tolérerons plus qu’un juge s’immisce dans les affaires du PDCI, à bon entendeur salut ! »

Depuis Daoukro, en colère. « Nous ne tolérerons plus qu’un juge s’immisce dans les affaires du , à bon entendeur salut ! », a-t-il martelé, au téléphone de Maurice Kakou Guikahué, placé sur haut parleur, au cours d’un meeting, ce dimanche 7 octobre 2018, dans le Gontougo.

Militants et militantes du PDCI, tous nos sympathisants, alliés au PDCI-RDA, je vous salue. Je vous exhorte à voter massivement pour le candidat PDCI que nous vous avons présenté. Faites-le sans peur. Ce lundi nous demandons aux candidats même s’ils sont en campagne et qu’ils sont membres du Bureau politique, aux vice-présidents du parti, de venir, toutes affaires cessantes, à Daoukro.

A lire aussi. Après la rencontre Bédié et chefs baoulé à Daoukro : Un « Conseil du royaume baoulé » apporte son soutien à Ouattara

Pour la dernière réunion que nous tiendrons à l’encontre des complots fourbis contre le PDCI-RDA. Ce sera comme je l’ai dit, la dernière réunion, parce qu’après, nous ne tolérerons pas avec les militants et nos alliés, qu’un juge s’immisce dans les affaires du PDCI, dans les affaires d’un parti politique.

Nous ne tolérerons plus et n’y aura jamais d’administrateur provisoire du PDCI. Personne ne s’avisera de prendre une telle décision, autrement, c’est la chienlit, le désordre généralisé dans toute la Côte d’Ivoire et cela, je ne sais jusqu’où s’arrêterait. A Bon entendeur salut ! ».

Elvire Ahonon

Bédié entre en campagne dans le Gontougo : « Neutralisez tous les mauvais fils de la région »