Côte d’Ivoire: les évêques appellent à vider les contentieux autour des élections et de la nationalité

Les évêques de Côte d'Ivoire lors de la cérémonie d'ouverture de la 113 e conférence épiscopale

Les évêques catholiques de Côte d’Ivoire ont appelé à vider les contentieux autour des élections et de la nationalité lors de leurs 113e conférence à d’Agboville.

L’évêque du diocèse de Katiola qui procédait en sa qualité de président à l’ouverture de l’assemblée plénière de la 113e conférence des évêques de Côte d’Ivoire, a exhorté la classe politique ivoirienne, notamment tous ceux qui détiennent une quelconque autorité, à travailler de sorte à préserver l’environnement sociopolitique, dans la sauvegarde de la paix qui passe par le respect des règles de la démocratie.

Il a aussi encouragé tous ceux qui sont engagés dans la politique, à tout mettre en œuvre pour pacifier l’environnement sociopolitique, écartant toute dérive verbale.

A LIRE AUSSI : « Duékoué, la vérité interdite », Saint-Tra Bi témoin oculaire du « génocide Wé »

Pour ce faire, il a proposé la pensée de transmise par l’apôtre Saint Paul et libellée ainsi : « De votre bouche ne doit sortir aucun mauvais propos, mais plutôt toute bonne parole capable d’édifier, quand il le faut et de faire du bien à ceux qui l’entendent (Ephésiens 4/29).

’Agir ensemble pour bâtir l’église, il y a une diversité de ministères, mais c’est le même Esprit’’.

Appelant à la responsabilité de tous les acteurs politiques ainsi que de celle de tous les concitoyens, il a souhaité que les cœurs soient désarmés pour dépassionner tous les débats relatifs à la marche du pays.

Le thème de cette 113e conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire, est : ‘’Agir ensemble pour bâtir l’église, il y a une diversité de ministères, mais c’est le même Esprit’’. (1 Corinthiens 12/V.5-6).

A LIRE AUSSI : 45e session de l’APF à Abidjan: des députés demandent la délocalisation de l’événement

Ouverte en présence des autorités administratives et coutumières, notamment du préfet de région et du maire d’Agboville, elle s’achèvera dimanche 23 juin.