Côte d’Ivoire : levée de corps de l’évêque d’Odienné, Antoine Koné

Ce lundi 27 mai 2019, le cardinal Jean-Pierre Kutwa, a salué les qualités de l’évêque d’Odienné, Antoine Koné, décédé le 8 mai 2019.

« C’est un homme multidimensionnel, de grande intelligence. Dieu lui a tout donné, ce qui fait de lui un architecte, un entrepreneur, un éminent théologien. Un homme qui croyait en tout ce qu’il faisait. Il était très simple », a affirmé Monseigneur Kutwa, au cours de la levée de corps, à la cathédrale Saint-Paul du Plateau.

Selon le cardinal, l’évêque d’Odienné a beaucoup lutté pour la paix. Dans ce sens, il a invité les hommes politiques à travailler pour la paix.

« Antoine part et nous confie la mission de la paix. Il faudra travailler sérieusement »

« Le message que l’évêque nous laisse, c’est que nous travaillons tous à la paix. Evacuons de nos langages, les paroles haineuses, les paroles méprisantes, les paroles qui divisent. Antoine part et nous confie la mission de la paix. Il faudra travailler sérieusement. Ce travail ne peut se faire que si vous vous laissez habiter par une grande humilité. N’oubliez pas Dieu dans tout ce vous faites parce que la vie s’arrête dans son royaume’, a-t-il conseillé.

A LIRE AUUSI : L’Eglise Catholique en deuil: Antoine Koné, l’évêque d’Odiénné décédé ce mercredi

Représentant le président de la République, Daniel Kablan Duncan, a aussi soutenu qu’Antoine Koné était un homme de conviction, de courage et un homme de vérité.

Avec le décès d’Antoine Koné, l’église catholique compte quatre diocèses sans évêques à savoir Bondoukou, Yamoussoukro, Korhogo et Odienné.

Personnalités liées avec l’article