Côte d’Ivoire : « Sur 2764 nouveaux cas, 1223 femmes meurent du cancer du sein chaque année » (Leah Muriel Guigui)

Leah Muriel Guigui
Leah Muriel Guigui

Les Journées de mobilisation des médias contre le cancer du sein () en Côte d’Ivoire ont été plus qu’une réussite, de l’avis de tous. Ivoiresoir.net vous propose le discours détaillé de la commissaire générale Leah Muriel Guigui.

Echo Médias est une organisation de femmes et d’hommes des médias qui s’est donné pour vocation d’aborder des sujets qui touchent la société, notre société. Depuis 2 ans nous poursuivons un idéal, celui de voir nos mères et nos filles s’épanouir dans leur féminité loin de la souffrance de leur corps. Ensemble au sein d’Echo Médias, les journalistes, les blogueurs, les youtubeurs, avons décidé de nous engager. Un engagement contre la mort. Un engagement pour la vie donc.

Monsieur le Vice-président de la République de Côte d’Ivoire, votre vie est un engagement pour la vie. C’est pour cela que jamais, vous n’hésitez, à dire oui quand il s’agit de sauver des vies. Votre destin vous y conduit. Votre engagement vous y amène. Merci de nous montrer le chemin des vies qui nous amène à rester en vie.

A lire aussi : Côte d’Ivoire : Plus d’une femme sur 2 diagnostiquées, meurent du cancer du sein

Vous vous prénommez Daniel. Dérivé de l’hébreu Dayan et El, Daniel signifie « jugé par Dieu ». Selon l’Ancien Testament, Daniel est un prophète, jeté à deux reprises dans la fosse aux lions. Epargné par ces félins, il s’en est toujours sorti indemne. Sortir vivant des griffes du félin comme sortir vivante des pinces du cancer…

Une vie comme la vôtre inspire forcément des vies comme les autres. En effet, votre engagement personnel contre le cancer en général et, en particulier, contre le cancer du sein est sans faille, sans compromis et sans faiblesse aucune. C’est un engagement à vie. C’est un engagement pour la vie. Votre engagement, disais-je est une source d’inspiration.

L’année dernière, avec les organisations professionnelles des médias, notamment l’UNJCI, les directeurs de Fraternité Matin et de la RTI, la Fondation Agir contre les cancers, et surtout le Programme national de lutte contre le cancer que dirige le Professeur Innocent ADOUBI, nous avons organisé la première édition des Journées de Mobilisation des Médias contre le Cancer du sein, JMMC 2017.

Leah Muriel Guigui et Daniel Kablan Duncan
Leah Muriel Guigui et

Nous posions ainsi la première pierre – façon de dire les choses – d’une longue croisade contre l’un des plus grands tueurs silencieux au monde qui, chaque année, emporte 1223  de vies précieuses dans notre pays. Des vies de donneuses de vie. Laissant ainsi des nations entières, des familles elles aussi entières, pères et enfants, dans la désolation, mais aussi dans la colère absolue qui naît de l’impuissance.

Les femmes  qui sont sauvées du cancer du sein, restent blessées, meurtries. Leur corps, marqués à jamais. Parfois, elles sont amputées de l’une de leurs « collines jumelles », pour emprunter à un grand Africain de tous les temps Léopold Sédar Senghor, sa belle et émouvante image. Sur 2764 nouveaux cas, 1223 femmes meurent du cancer du sein chaque année en Côte d’ivoire.

Monsieur le représentant du Ministre de la Santé, des chiffres qui parlent de mort. Des chiffres qui donnent froid dans nos cœurs. Mais des chiffres qui nous invitent à rester vivants afin de poursuivre notre combat contre ce mal pernicieux. Merci de maintenir allumée la flamme de la vie.

« si s’engager dans le combat pied à pied, résolu et sans répit contre le cancer du sein est important, déterminant, il n’est pas pour autant suffisant »

Monsieur le Vice-président, Messieurs les Ministres, Excellence Mesdames et Messieurs les ambassadeurs, Majesté, Messieurs les directeurs généraux, honorables invités, chers amis de la presse, si s’engager dans le combat pied à pied, résolu et sans répit contre le cancer du sein est important, déterminant, il n’est pas pour autant suffisant. C’est connu, le cancer du sein tue aussi et surtout à cause  de  l’ignorance. Mais alors, comment combattre efficacement l’ignorance si nous ne faisons pas l’apprentissage du savoir ? Il nous faut donc et absolument savoir et faire savoir.

Et qui mieux que le journaliste pour porter le fer de lance de notre combat contre le cancer du sein ?

Les journalistes et les blogueurs de Côte d’Ivoire, les journalistes et bloggeurs en Côte d’Ivoire sont déjà et depuis toujours sur la ligne de front avec nous et pour toutes les femmes dans cette bataille. Je voudrais qu’ils trouvent ici, toutes et tous, sans mots convenus, toute la gratitude et l’expression de reconnaissance infinie de Echo Médias.

Nous voulons, au nom de tous les autres journalistes, dire merci à deux d’entre eux qui pour nous, incarnent pleinement notre engagement pour la vie : Mmes Geneviève Wanné et . Nous remercions aussi Alain FOKA,  notre invité spécial pour cette deuxième édition des JMMC  qui a accepté de donner son nom au meilleur organe de presse pour la lutte contre le cancer du sein.

La CIE et la SODECI ces entreprises citoyennes qui éclairent et alimentent nos vies, la RTI dont le Directeur général nous a ouvert les portes de la télé ; Abidjan.Net, l’AIP. La Librairie de France, la SODEXAM, l’Office Ivoirien des chargeurs, Radisson Blu, Petroci et N’Sah Hotel, merci Monsieur le Sénateur Ollo. Nous voulons rendre hommage à une dame dont le courage nous donne la force de continuer à nous battre, je vous prie de saluer encore une fois Mme Brigitte Renault.

Autour d’elle, comme autour de toutes les autres malades du cancer, bâtissons des gestes de solidarité, c’est à cela que nous vous invitons aujourd’hui ; ici :  et demain samedi 20 octobre, à l’espace Carrefour jeunesse, à partir de 07h pour des séances gratuites de dépistage. Contre le cancer le sport est bonne arme. Nous vous convions donc à prendre part au cross populaire à travers les rues de Grand-Bassam et à assister aux différents matches de gala doté du trophée Agnès KRAIDY pour la lutte contre le cancer du sein

Le vice-président, permettez que nos derniers mots de remerciement reviennent aux femmes et aux hommes des médias, ces acteurs essentiels de notre société, aux membres de Echo Medias et au Comité d’organisation des JMMC 2018; aux cancérologues, ces femmes et ces hommes qui côtoient la mort pour célébrer la vie, et à vous-même Monsieur le vice-président de la république de Côte d’Ivoire. C’est ensemble que nous vaincrons le cancer du sein, c’est ensemble que nous devons nous battre contre ce mal.

 Leah Muriel Guigui

Présidente d’Echos Média

Lutte contre le cancer du sein en Côte d’Ivoire : 3 médicaments désormais gratuits

Personnalités liées avec l’article